Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2012

Les collabos de l'Association nationale des Directeurs de Ressources Humaines (ANDRH) accentuent l'islamisation de la France...

53577_sans-titre.jpgSource l'Expension cliquez ici

 

L'Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines va remettre au ministère du Travail une proposition qui devrait faire du bruit. Le site de la radio Europe 1 révèle que l'ANDRH plaide pour la suppression de trois jours fériés "chrétiens" et d les remplacer par trois autres jours de l'année, que chacun pourrait choisir librement.

 

Le lundi de Pentecôte, le jeudi de l'Ascension et l'Assomption (15 août) ne seraient donc plus nécessairement fériés. Les salariés disposeraient de trois jours à poser librement, quand bon leur semblera. Cela permettrait, par exemple, aux musulmans ou juifs de ne pas travailler lors des fêtes liées à leurs religions. En plus, précise l'association, cela éviterait les départs massifs de salariés concentrés sur certains jours le mois de mai).

 

Les catholiques semblent pour l'instant ouverts à cette initiative : Monseigneur Bernard Potdevin, cité par Europe1.fr, juge que "les catholiques ne se sentent nullement propriétaires d'un calendrier. La signification religieuse nous y sommes attachés, mais le respect de la diversité, c'est certainement une des sources de paix de la société". Les DRH de France proposent d'abord que cette solution soit expérimentée dans les entreprises volontaires.

 

Lire aussi NDP Hérault cliquez là

Les commentaires sont fermés.