Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2012

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020999.JPGRobert Spieler

RIVAROL N° 3070 du 23/11/2012

 

ROSELYNE Bachelot est un de ces oiseaux que nous tenons à l’œil. Aujourd’hui chroniqueuse dans l’émission « Le Grand 8 » et soutien de François Fillon, elle a eu cette fulgurance dans l’émission « Tous politiques » de France Inter : « François Fillon tient le discours d’Obama et Jean-François Copé tient le discours de Romney ».

 

L’ex-député UMP a dénoncé le « discours clivant » de l’actuel secrétaire général de l’UMP. Clivant… Comme si le rôle d’un responsable politique d’opposition n’était pas de « cliver »… On notera que cet affreux verbe est aujourd’hui très à la mode. En général, il s’assène avec un air grave pour désigner ceux qui ne sont pas totalement soumis au politiquement correct. Salauds de cliveurs… Jean-François Copé n’a apprécié que modérément les propos de Bachelot, assurant qu’elle était « de gauche » et que le rapport Jospin sur la modernisation de la vie politique avait été écrit « sous la dictée de François Hollande ». Elle s’en étrangle d’indignation : « Quel mépris pour douze professeurs et magistrats, Lionel Jospin et moi-même ! » a tonné l’ancien ministre de la Santé, universellement connue pour sa brillante gestion de l’affaire de la grippe. Elle a cependant déclaré qu’elle revoterait pour Nicolas Sarkozy, mais attention !, pas n’importe lequel des Nicolas Sarkozy ! D’accord pour voter pour le premier Nicolas, celui du début de son mandat, avec l’ouverture à gauche, la suppression de la double peine, etc. Pas question pour elle de voter pour le second Nicolas, beaucoup, beaucoup trop clivant. Quant aux élections américaines, on a compris pour qui Roselyne Bachelot aurait voté. Cette « droite » française est décidément brillantissime. La gauche n’a guère de soucis à se faire avec des oiseaux pareils…

 

Copé est un “con”, une « vieille tique désespérée », un « rongeur homophobe ». Ce n’est pas Roselyne Bachelot qui a tenu ces propos, même si on peut supposer qu’elle brûle d’envie de les tenir. Ce ne sont pas non plus les militants du parti national-socialiste français (clandestin natürlich). On connaît en effet l’appétence des nazis pour les noms d’oiseaux et de rongeurs. On retrouve ces amabilités sur Têtu.com, le site du journal homosexuel, dont Pierre Bergé est le propriétaire. La brève qui a suscité ce torrent d’amabilités était intitulée : « Jean-François Copé est favorable aux manifs contre le mariage pour tous. » On comprend que les petits chéris soient indignés. Un des intervenants s’étrangle : « Ce qu’ils aimeraient c’est nous voir brûler sur un bûcher ! » Un autre, sans doute un modéré, tempère cette fureur en répliquant : « Mais non, pas le bûcher, quelques bastonnades anti-pédés suffiront pour l’instant… et sont en plus encouragées à demi-mots par Copé. » Fillon ne trouve, au demeurant, pas grâce à leurs yeux : « Copé/Fillon ce sont les mêmes : haine de l’autre, du différent, du marginal selon leur norme étriquée de petits bourgeois… » Eh bien, dites donc…

 

ISRAËL ET MARINE LE PEN

 

Une bonne nouvelle : Marine Le Pen a déjeuné il y a deux semaines avec Alexandre Zanzer, directeur de la principale institution sociale juive d’Anvers et de Belgique, « Koninklijke Centrale », dans un restaurant casher de Bruxelles. Alexandre Zanzer se met en valeur : « Je ne suis pas seulement directeur à la Centrale et membre du Parlement juif européen mais je suis aussi fondateur et membre d’honneur de la station de télévision juive Jewish News One. » Il paraît que le déjeuner s’est magnifiquement bien déroulé. Il est vrai que Marine Le Pen n’a rien pour effaroucher les amis d’Israël. Ne déclarait-elle pas : « Nos compatriotes juifs n’ont rien à craindre du FN, bien au contraire (Israël Magazine, mai 2010) » et « Si l’intérêt de la France va dans le sens de l’intérêt d’Israël, c’est très bien (radio israélienne, 30 mars 2011) » ?

 

LE RABBIN EFFRATI : VIVE L’ISLAMISATION DE L’EUROPE

 

Voilà ce qu’a déclaré le rabbin de la colonie d’Efrat, en Cisjordanie. L’échange a eu lieu en hébreu et vient d’être traduit sur Ynetnews, le site anglophone du plus important quotidien d’Israël. Ces propos ont évidemment été repris par The Muslim Times. « Les Juifs devraient se réjouir que l’Europe chrétienne soit en train de perdre son identité, à titre de punition pour ce qu’elle nous a fait pendant des siècles quand nous étions en exil […] Nous ne pardonnerons jamais aux chrétiens d’Europe d’avoir égorgé des millions de nos enfants, de nos femmes et de nos vieillards… Pas seulement lors de l’Holocauste récent, mais à travers les générations, d’une manière systématique qui caractérise toutes les factions du christianisme hypocrite. » Il ne s’arrête pas en si bon chemin, et poursuit : « A présent, l’Europe est en train de perdre son identité au profit d’un autre peuple et d’une autre religion, et il n’y aura pas de vestiges et pas de survivants de l’impureté du christianisme, qui a versé une quantité de sang qu’il sera incapable d’expier. » Le fou furieux développe ensuite un point de vue théologique : « Le Christianisme est une “idolâtrie” », alors que l’Islam n’est qu’une « religion qui se trompe dans ses jugements sur ses prophètes, mais qui est relativement honnête. » Mais le rabbin reste quand même prudent, très prudent…

 

Il conclut en ajoutant que les Juifs devaient « prier pour que l’islamisation de la plus grande partie de l’Europe ne fasse pas tort au peuple d’Israël. » Quel farceur, ce rabbin !

 

BLOC IDENTITAIRE… SUITE

 

J’avais évoqué dans ces colonnes les appels du Bloc Identitaire en direction du Front National, en vue de constituer des listes communes aux municipales, à Nice et dans les Alpes-Maritimes. Marine Le Pen avait exclu toute collaboration, estimant qu’il ne s’agissait que d’un « parti d’agit-prop ». On apprend que Philippe Vardon, chef de file de Nissa Rebela, mouvement lié au Bloc, vient d’être convoqué devant le tribunal de police de Nice pour répondre du chef de violence contre un responsable du FNJ, alors que celui-ci distribuait des tracts lors de la campagne des cantonales en 2011. L’altercation avait entraîné une ITT d’un jour pour le militant du FNJ qui, dit-il, avait reçu « une droite en pleine poire ». On s’explique mieux les raisons qui poussent Marine Le Pen et le FN à refuser toute alliance avec le Bloc…

 

LES MALHEURS DU PRÉFET DE LA SOMME

 

Le préfet de la Somme, Jean-François Cordet, avait, on s’en souvient, interdit par arrêté préfectoral, pour des motifs parfaitement fallacieux, à Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, Yvan Benedetti, président de l’Œuvre française et Alexandre Gabriac, leader des Jeunesses nationalistes, de se rendre à Amiens-Nord le 6 octobre pour dialoguer avec ces Français abandonnés dans cette zone de non-droit. On vient d’assister à un assez savoureux fiasco où le préfet, qui avait la prétention d’aller faire une « visite traditionnelle » dans cet agréable quartier, n’a eu d’autre choix que de fuir sous les insultes et les jets de pierre des allochtones. Auparavant, il s’était retrouvé devant une salle parfaitement vide, où il était supposé rencontrer les riverains. La raison ? La société chargée de distribuer les invitations dans les boîtes à lettre du quartier ne l’avait pas fait. Probablement n’avait-elle pas trouvé de collaborateur suicidaire pour procéder à la distribution.

 

LE HALAL ENTRE DANS LES MOEURS

 

Robert Ménard, journaliste et fondateur de l’association Reporters sans frontières, se révèle de plus en plus sulfureux. Il révèle des informations intéressantes sur le portail qu’il vient de créer, Boulevard Voltaire. Qu’écrit-il ? 90 % des jeunes Français de 18 à 25 ans issus du Maghreb, du Sahel et de Turquie respectent les prescriptions alimentaires de l’islam ainsi que le Ramadan. Il relaie l’analyse d’un sociologue, Hughes Lagrange, directeur de recherche au CNRS, dans une étude à paraître en 2013. La présence régulière à la prière atteint 30% chez les 21-25 ans, alors qu’elle est inférieure à 20 % chez les musulmans de plus de 40 ans. Comparons avec les baptisés catholiques. Seuls 5 % vont régulièrement à l’office dominical. Et la plupart sont des personnes âgées. Chez les musulmans, ce sont les jeunes qui pratiquent le plus, 28 % voyant même un conflit entre leur religion et les lois de la République. Une minorité, pas si minoritaire que cela, prône une « rupture islamique rigide ». Quant à l’antisémitisme, 39 % déclarent que « les Juifs ont trop de pouvoir en France », contre un modeste 20 % chez les autres jeunes. Enfin, pas si modeste que cela…

 

Spieler.jpg

 

HOMMAGE AU MARÉCHAL

 

Lundi 12 novembre, plusieurs dizaines de personnes s’étaient déplacées à Verdun, à l’appel de l’ADMP (Association de Défense de la Mémoire du Maréchal Pétain). Leur objectif était d’honorer le sacrifice des Poilus et de rendre hommage au vainqueur de Verdun. La première pierre de l’Ossuaire de Douaumont avait été posée le 22 août 1920, en présence du Maréchal qui avait déclaré : « Simple et sobre comme l’âme du soldat ; vaste et noble comme la grandeur du sacrifice ; durable, impérissable, comme le souvenir des Héros de Verdun. » Le Maréchal avait formulé le vœu, avant de mourir, d’être enterré à Douaumont au milieu de ses soldats. Il n’en fut évidemment rien. Michel Berton, “curé” officiant à Verdun, tint une sorte de meeting lors de la récente cérémonie supposée religieuse, à Verdun. Un fou-furieux dans son genre. Incroyable : un charabia de militant droit-de-l’hommiste, d’antiracisme, de “tolérance”, d’antinationalisme, d’anti fanatisme politique et religieux. Beaucoup de femmes et d’hommes qui étaient venus honorer la mémoire du Maréchal sont partis. Le Maréchal soulignait, lors de l’inauguration de l’Ossuaire de Douaumont, le 6 août 1932 : « L’exemple de Verdun est là pour témoigner de la capacité d’abnégation, de ténacité et de persévérance de notre race ». Certains, de notre race, ne méritent

décidément pas d’être de notre race.

 

ALLEMAGNE : DES JOURS FÉRIÉS MUSULMANS À HAMBOURG

 

Le maire dégénéré de Hambourg (Allemagne) vient de signer un accord avec les principales organisations islamiques locales. Les musulmans auront droit à des jours fériés, une première en Allemagne. La deuxième ville musulmane d’Allemagne compte 130 000 mahométans. Du coup, le maire ultra-islamophile s’enthousiasme : « Nous sommes tous Hambourg. » Le dirigeant turc de la plus importante organisation islamique d’Allemagne (neuf mosquées à Hambourg) n’en peut plus : « C’est un jour historique pour Hambourg mais aussi pour toute l’Allemagne. » Et il ajoute : ce contrat est « un signe de reconnaissance » des musulmans. Voilà où nous en sommes. Il y a 60 ans, le grand Mufti de Jérusalem, le chef de l’Islam, se prosternait aux pieds d’Adolf Hitler. Aujourd’hui…

 

DU CÔTÉ DES DÉGÉNÉRÉS

 

A 72 ans, elle souhaite avoir un bébé. Emouvante, cette histoire. Elle déclare : « Nous nageons dans l’amour, bientôt je tiendrai dans mes bras mon fils ou ma fille et Phil sera un père fier. » Ça se passe en Australie. Au fait, la femme a dépensé 40 500 euros pour trouver une mère de substitution qui offrira un bébé à ce couple improbable. La femme dégénérée est âgée de 72 ans. Son amant est âgé de 26 ans. Et c’est... son petit-fils !

 

TRANQUILLE, LE QATAR INVESTIT EN FRANCE

 

Mohhamed Jaham Al-Kuwari, ambassadeur du Qatar en France, vient d’annoncer que son pays allait investir dix milliards d’euros dans de grandes entreprises françaises. Après avoir acheté le club de foot Paris-Saint-Germain, entre autre babioles. En fait, le Qatar cherche à diversifier ses revenus, aujourd’hui très dépendants des hydrocarbures, destinés à se tarir, comme on le sait. Son objectif ? « Prendre des parts dans de grands groupes français, monter des projets ensemble ou faire des partenariats dans des pays tiers. » Et aussi financer des projets dans les banlieues françaises. Dans les banlieues françaises ? L’ancien chef de la DST (Direction de la Surveillance du Territoire) évoque le financement de réseaux islamistes. Mais sans doute est-il paranoïaque…

 

QUE DU BONHEUR : UN FROMAGE SANS LAIT

 

Vous trouverez cette étrange mixture si vous achetez vos pizzas dans certaines chaînes spécialisées. Il semblerait que « Pizza Hut » s’en serve, à la place de la mozzarella. Elle porte le beau nom de Lygomme ACH Optimum. C’est un “fromage” sans lait. Inventé par le géant américain Cargill (160 000 salariés dans cinquante pays), spécialiste des céréales, des huiles et des ingrédients alimentaires. Cargill y introduit trois sortes d’amidons, de l’épaississant, un gélifiant. Il paraît que ce machin a un goût qui se rapproche de celui de la mozzarella. Cargill argumente : c’est bon pour la santé, moins de calories, de matières grasses. Et suprême avantage pour la multinationale, ce Frankenstein du fromage échappe « à la volatilité » des prix du lait. Voilà où nous en sommes…

Les commentaires sont fermés.