Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2013

Chartres : 36 ressortissants fraîchement naturalisés

 

1037348.jpg

Source L'écho républicain cliquez ici

 

D’origine marocaine, turque, congolaise ou mexicaine, 36 personnes ont reçu leur décret de naturalisation des mains du préfet.

 

Yamoussa Camara, 30 ans, fait partie des 36 personnes ayant obtenu la nationalité française, mercredi dernier, au salon de l’hôtel de Ligneris, à Chartres.

 

Cet agent de sécurité de Carrefour, désormais franco-guinéen, s’est dit « très ému et fier ». Pour l’occasion, il portait un costume noir et une chemise assortie. « Je me sens maintenant intégré, prêt à repartir de zéro. » Titulaire d’un diplôme de l’université de La Rochelle (Charente-Maritime), il espère se faire embaucher dans son secteur de compétences, l’environnement.

 

Marocaine, turque et congolaise
 

Dioma Lecomte est venue recevoir son décret de naturalisation par mariage en compagnie de son enfant de 4 ans. Elle détient donc la double nationalité franco-sénégalaise.

 

« Je vais pouvoir voter et passer les concours pour entrer dans la fonction publique. Mais au fond, je me sentais déjà française. » Dioma Lecomte, épouse d’un Français, est arrivée en France en 2007. « Par cette cérémonie, explique le préfet, nous avons voulu marquer l’importance du moment pour ces personnes, dont l’arrivée en France n’est pas toujours facile. »
 
256 naturalisations
 

C’est la quatrième fois que le préfet remet la nationalité française à des ressortissants, depuis le transfert de la gestion de la procédure en préfecture, en 2010.

 

En 2012, l’Eure-et-Loir a enregistré 256 naturalisations.

Les commentaires sont fermés.