Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2014

Insécurité, santé, immigration: quelques raisons d'être en colère !

flyerjdc3.pngYves Darchicourt

 

Fort révélateurs les quatre premiers titres de la "lettre d'information" du Figaro du 23 janvier dernier :

1) le nombre des cambriolages continue d'augmenter,

2) les Français réduisent leur budget santé,

3) régularisations et naturalisations en hausse,

4) le nombre d'expulsions de clandestins a baissé en 2013.

 

Et un, l'insécurité augmente constamment nonobstant les rodomontades de Manuel Valls qui ne peut que distraire de maigres troupes des effectifs policiers pour lutter contre le crime organisé, les atteintes aux personnes et aux biens, la délinquance itinérante et la racaillerie ethnique quand on constate que les forces de l'ordre sont massivement utilisées à racketter les automobilistes, à robocopiser les patriotes, à gazer femmes et enfants attachés à la famille naturelle ou à traquer la quenelle.

 

Et deux, en matière de santé publique, le gaulois est confronté à des déremboursements de médicaments en chaîne, à des prises en charge de plus en plus symboliques notamment des prothèses auditives ou dentaires et des verres de lunette; nombre de nos congénères qui ne peuvent pas ou plus se payer de mutuelle en sont réduits à reporter ou annuler des consultations ou des interventions alors que la CMU (essentiellement attribuée aux allogènes même clandestins) coûte 10 milliards€ par an au contribuable et que l'Algérie - dont on continue à soigner des ressortissants à fonds perdus - est redevable de 6 milliards€ à notre Sécurité Sociale.

 

Et trois (et quatre), alors que de façon visible l'immigration exotique déferle sur la France, le gouvernement écolo-socialiste par Manuel Gaz Valls interposé s'enorgueillit d'avoir en 2013 - et par rapport à 2012 - régularisé 30% de clandestins de plus et d'avoir naturalisé 18% d'étrangers supplémentaires. C'est là un durcissement de l'immigration de peuplement en provenance essentiellement du Maghreb et de l'Afrique noire dont le corollaire est l'islamisation de nos Provinces. Une scandaleuse politique dont la finalité est de faire du gaulois une espèce en voie de disparition sur ses propres terres ancestrales vouées à devenir le réceptacle d'une population indifférenciée soumise au nouvel ordre mondial.

 

Quatre titres et trois des nombreuses raisons de vouer l'engeance qui nous gouverne aux gémonies. Rassemblement ! Résistance ! Reconquête !

 

21:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.