Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2012

MADAME DUFLOT, MADAME CULOT...

 

1140107133.jpgFrançois Ferrier

Membre du Bureau de la NDP

Dans la presse et les autres médias « aux ordres », Madame Cécile DUFLOT – Ministre de l’égalité des territoires et du logement « obédience Khmers verts » n’a rien trouvé de mieux que de demander à l’église catholique la possibilité de mettre à sa disposition des lieux de culte et de résidence de religieux afin d’accueillir des SDF – Sans Domiciles Fixes.

Madame « Noir désir » ne manque pas d’aplomb : Fille de syndicalistes, militante à la JOC – Jeunesse Ouvrière Chrétienne – (sic), cette urbaniste dans le logement social « section bolchevique » entend s’approprier comme ministre les biens d’autrui : Grande spécialité de ce que l’on nomme La Gauche !!!!!!

Cette mégère a de plus annoncé le 29 novembre 2012 des réquisitions d’ici la fin de l’année dans les régions d’Ile de France, de Rhône Alpes et de Provence Cote d’Azur.

Descendante des révolutionnaires de 1789 et des Thermidoriens de 1793, Madame DUFLOT devenue anticléricale ne s’en prend qu’à une seule religion.

Elle se garde bien de demander la mise à disposition d’autres bâtiments cultuels comme des synagogues, des Mosquées, des temples Protestants où lieux de méditations Bouddhiques.

Il serait plus sérieux, Madame la Ministre que vous contactiez personnellement vos petits copains syndicalistes « représentatifs » (8 % des salariés sont syndiqués en France !!!!) afin que ces derniers mettent à votre disposition pour les SDF des adresses sérieuses dans des lieux très bien équipés.

En voici une première liste :

● Le château de Fontenay – les- Briis, aux portes de Paris, propriété de la CGT – RATP.

● Le château de la Bréviére, en foret de Compiègne. Propriété du syndicat FO – Force Ouvrière pour les initiés.

● Le château Lafaurie – Peyraguez dans le Bordelais avec son superbe vignoble, propriété du CE GDF Suez.

● Le château du plat, dans la Creuse. Propriété du CE de la RATP

● Le château de Montreuil. Propriété de la fédération des organisations sociales des PTT (la Poste).

● Le château de Pretreville, prés de Deauville. Propriété du CE de la caisse d’allocations familiales du Val d’Oise.

● Le château de Ragny, en Bourgogne. Propriété du CE de la Banque de France.

● Le château de la Bachasse. Propriété de l’association de gestion des foyers de la région ferroviaire de Lyon.

● Le châteaudu Vernay, prés de Nevers. Propriété du CE de la SNCF

● Les châteaux du CE d’EDF : Château de Cappelle (Nord), Château Sainte Croix (Ain), Château de Blomard (Allier), Château de Vaux (Creuse).

● Le château de Courcelles sur Yvette, prés de Paris. Propriété du syndicat CGT

● Le château de Bierville, proche d’Etampes. Propriété du syndicat CFDT.

Durant la période hivernale, ces superbes demeures offrent une grande disponibilité. Alors Madame la Ministre de l’égalité des territoires (resic), il est urgent de mettre un terme à cette honteuse situation foncière.

Rentrez dans l’histoire de la France Madame DUFLOT et prenez position pour l’abolition des privilèges de ces nouveaux « châtelains ».

 

15:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

17/12/2012

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020999.JPGRobert Spieler

RIVAROL N° 3073 du 14/12/2012

 

LA CONCUBINE du chef de l’État, l’inénarrable Valérie Trierweiler s’occupe des sujets de société. Elle est favorable au « mariage pour tous » et entend le faire savoir haut et fort.

 

LE ROTTWEILER PRÔNE LE “MARIAGE POUR TOUS” (MAIS PAS LE SIEN)

 

Pour prouver son appétence pour le mariage (pour les autres), elle a annoncé fièrement : « Je me réjouis d’être l’un des tout premiers témoins de l’un des tout premiers mariages pour tous ». Les futurs mariés sont des amis du Rottweiler, originaires de la région d’Angers. Mais quand on aime, on ne compte pas. Elle a annoncé qu’un peu plus tard, elle sera à nouveau témoin de l’union d’un autre “couple” homosexuel. Ce faisant, elle entend apporter tout son soutien au projet de loi qui doit être débattu à l’Assemblée nationale, fin janvier. Mais de quoi se mêle-t-elle ? Et de quoi se mêle Carla Bruni-Sarkozy qui, dans le magazine “Vogue”, s’est également déclarée en faveur de ce « mariage pour tous » ? En attendant, le député UMP Bernard Debré, qui est un esprit assez libre et insolent, se déchaîne sur son blog, qualifiant le Rottweiler de « première dame autoproclamée » qui n’est que « la maîtresse du président de la République ». L’ancien ministre RPR (et qui n’a plus aucune espérance de le redevenir, par les temps qui courent) s’interroge : « De quoi se mêle-t-elle ? À quel titre a-t-elle parlé ? Quand on est dans sa position, après les bourdes qu’elle a déjà faites, il aurait été préférable qu’elle se taise ». Il estime qu’elle doit « soit faire de la politique, mais ne plus être journaliste et définir sa position à l’Élysée. Elle peut aussi, ce qui serait mieux, se taire et ne plus faire ni politique, ni journalisme ». Une position qui semble partagée par un certain nombre de personnes puisque à la question « Selon vous, la première dame est-elle dans son rôle quand elle “se réjouit d’être un des premiers témoins” d’un mariage homosexuel ? » 92 % des personnes interrogées par RMC ont répondu “Non”.

 

Spieler 1.jpg

 

LES CHINOIS RASENT LA MECQUE

 

Il y a une vidéo surprenante que vous pouvez visionner sur You Tube (tapez « Chinois La Mecque » et vous y accéderez). On y voit une femme, officier chinoise, donner des ordres au pilote d’un avion chinois porteur d’une bombe thermonucléaire, en approche de La Mecque. « C’est parti », dit-elle pendant que la bombe est larguée. Commentaire de l’officier chinoise : « Ça fait 1 400 ans que les musulmans emmerdent la planète avec leur religion de merde. Alors, nous les Chinois, avons décidé de faire péter pour toujours leur Mecque, leur bazar et leur folklore islamique. » Et l’on entend : « Un, deux, trois, boum la Mecque ». Et la Mecque est vitrifiée… Un commentateur chinois intervient : « Comme le dit le vénérable Lao Tseu : “qui sème le vent, récolte la tempête”. » Et puis : « Le peuple chinois est fier d’avoir débarrassé ce lieu maudit de la terre. L’humanité va enfin pouvoir trouver la paix. Plus de voiles islamiques dans les rues, plus de mosquées appelant au Jihad, plus d’égorgements des infidèles, plus de ramadan hypocrite et stupide, plus de halal dans les assiettes des mécréants. » Etonnant !

 

LES LICORNES ONT BIEN EXISTÉ

 

Ces chevaux mythiques, reconnaissables à une corne sur le front, ont-ils existé ? Oui, si l’on en croit l’Institut d’histoire de l’Académie des sciences humaines et sociales de Corée du Nord. Cette importante information a été diffusée par l’agence de presse gouvernementale, KCNA. Des archéologues auraient découvert le repaire de la licorne sur la colline Moran, à deux pas du temple Yongmyong, dans la capitale Pyongyang. La tanière aurait appartenu à l’ancien roi Tongmyong et il aurait lui-même chevauché des licornes. C’est ce que raconte Jo Hui Sung, le directeur de l’institut d’histoire de la Corée du Nord, qui est à l’origine de cette extraordinaire découverte qui démontre que, d’évidence, Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, était la capitale de l’ancienne Corée et du royaume Koguryo au septième siècle. Pendant ce temps, à Séoul, l’actuelle capitale de la Corée du Sud, on chevauchait des limaces... Il n’y a évidemment que les éternels ronchonneurs, les sceptiques, les atrabilaires, les couineurs, les mauvais esprits pour ne pas croire un mot quant à la réalité de cette histoire. Bon, d’accord, la même agence de presse nord-coréenne avait raconté qu’après la mort, en 2011, de Kim Jong Il en 2011, le « cher leader », les « oiseaux avaient pleuré ». Bon, d’accord, la même agence avait annoncé qu’il avait écrit 1 500 livres en trois ans, composé une dizaine d’opéras et réussi 7 fois un trou, la première fois qu’il avait joué au golf. Bon, d’accord, il paraît que c’est lui qui a inventé le hamburger, et que c’est lui qui pouvait contrôler le temps avec son humeur. Bon, d’accord, l’hôtel Ryugyong, haut de 330 mètres, se dresse dans la capitale, hôtel qui n’a jamais été terminé, ce qui n’empêche pas les autorités à en nier l’existence…

 

JIHAD EST UNE BOMBE, MAIS LE PÈRE NOËL EST LÀ…

 

C’est récemment que le petit Jihad, âgé de quatre ans et né le 11 septembre 2009, s’est présenté dans une école maternelle de Sorgues, près d’Avignon, avec un teeshirt sur lequel on pouvait lire : « Je suis une bombe », et au dos : « Jihad né le 11 septembre ». La directrice de l’école n’a absolument pas apprécié et a alerté l’inspection d’académie et le service éducation de la mairie. Quel manque d’humour… En attendant, il s’en passe des choses dans les écoles maternelles. A Montargis, à l’école maternelle du Grand- Clos, il ne devait pas y avoir de visite du père Noël, cette année. La directrice avait décidé de l’annuler suite aux pressions de quelques familles musulmanes. Coup de sang du maire de la commune, Jean-Pierre Door : « Le père Noël sera présent dans cette école comme chaque année. » Il a également fait savoir par écrit à l’inspecteur d’académie que « nous ne devons pas nous soumettre à une quelconque obligation consistant à nous dicter la gestion de nos animations dans nos écoles, car nous demeurons attachés à des traditions destinées à apporter un plus de merveilleux dans la vie de nos enfants. » On aurait pu applaudir sans réserves si le Père Noël n’avait pas été une invention mercantile et matérialiste destinée à éliminer Saint Nicolas.

 

REJOIGNEZ LE PARTI “CROUPION” !

 

Le nouveau pseudo-parti de Fillon porte le doux nom, signifiant au possible, de RUMP (Rassemblement pour l’UMP). L’acronyme est assez amusant. “Rump” signifie en anglais “croupion”, aussi bien dans son acception anatomique (cul, postérieur) que dans le sens figuré (Rump Parliament veut dire parlement croupion !).

 

OBÉLIX IVRE

 

Le comédien, qui tient actuellement le rôle d’Obélix sur les écrans, Gérard Depardieu, avait quelque peu abusé de la dive bouteille. Il a commis un petit accident et une petite chute de scooter alors qu’il conduisait, ivre, à Paris. Pas grand-chose en réalité. Il ne présentait qu’un modeste taux de 1,8 g par litre, alors que le taux autorisé n’est que de 0,5 g. Du coup, il a fini en cellule de dégrisement. L’ogre du cinéma français n’en est pas à son premier coup d’éclat. Il avait déjà cogné un automobiliste en plein Paris, à qui il reprochait sa conduite dangereuse. Mais c’est l’an dernier qu’il avait atteint les sommets. A bord d’un avion. Pris d’une envie plus que pressante, il avait uriné hors des toilettes, dans un avion, avant le décollage d’un vol Paris-Dublin, déclarant « Je veux pisser, je veux pisser. » L’hôtesse de l’air lui avait demandé de patienter un quart d’heure, mais, comme l’a raconté un passager, « Et là il s’est mis debout et il a fait par terre. » Du coup, les services de sécurité l’ont expulsé de l’avion et il fut obligé de prendre le suivant. En 2005, Depardieu avait déjà assommé d’un coup de tête un paparazzi qui le photographiait sur un marché de Florence… Il n’avait, paraît-il bu que de l’eau. Il avait précisé dans une émission de la BBC : « Je ne suis pas une espèce de porc qui éructe et se saoule. » Il est obligatoire de le croire. En attendant, Obélix fréquente assidûment les dictateurs. Pas pour des raisons idéologiques, au demeurant, mais il est difficile de résister à la perspective d’une petite sauterie grassement payée. Il s’était déjà rendu à Cuba, en Tchétchénie. Il y a quelques jours, en Ouzbékistan, il était la vedette et l’animateur de la soirée d’anniversaire de la fille aînée du président à vie Karimov.

 

LE CANULAR SUR LA FIN DU MONDE

 

Près d’un milliard de visiteurs d’internet ont entendu l’étonnante chanson du Sud- Coréen Psy, Gangnam Style, et vu sa chorégraphie encore plus étonnante qui mime la conduite d’un cheval. Un succès planétaire. Du coup, certains ont eu l’idée d’un canular. Dimanche 25 novembre, Simon Gosselin, jeune vidéaste à l’humour quelque peu décalé, avait posté sur You Tube une vidéo où il affirmait avoir décrypté une énigmatique et parfaitement imaginaire prophétie de Nostradamus : « Du matin calme la fin viendra, une fois le nombre de cercles alignés à neuf, le cheval qui dansera. » On appelle la Corée le pays du Matin calme, la danse du cheval est la chorégraphie du clip et les neufs cercles sont une allusion aux plus de 900 millions d’internautes qui ont visionné le clip. Du coup, certains se sont persuadés que la fin du monde était proche et ont commencé à préparer leurs valises…

 

A AUSCHWITZ, ON S’AMUSAIT BIEN

 

Ce n’est pas un misérable site révisionniste qui le raconte : c’est le site du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), himself. A Auschwitz, on jouait au football. On dispose de plusieurs témoignages de témoins qui racontent ces matchs entre SS et Juifs. C’est le cas de Miklos Nyisli, juif, docteur et assistant de Joseph Mengele qui raconte « les rires sonores » et « les encouragements aux joueurs, comme s’ils jouaient sur un terrain d’une ville paisible. » L’écrivain italien Primo Lévi raconte aussi la même scène dans son ouvrage Naufragés et Rescapés : « D’autres SS assistent à la rencontre, prennent parti, font des paris, applaudissent, encouragent les joueurs […] comme s’ils jouaient sur un terrain d’une ville paisible. » Étonnant…

 

A VIENNE (AUTRICHE), IL Y A DES MORTS VIVANTS

 

Johanna Franz, une autrichienne nonagénaire, est morte. Du moins l’est-elle pour l’état civil. Elle est cependant bien vivante et a demandé à la mairie des éclaircissements sur sa propre disparition. On lui a répondu : « Madame, vous êtes morte, il y a six mois précisément. » Elle n’y a pas vraiment cru et s’est amusée à citer Mark Twain qui disait : « Les rumeurs sur ma mort sont très exagérées. » L’Autriche est décidément un pays où il se passe de drôles de choses. Il paraît que le cadavre d’Adolf Hitler, né en Autriche, à Braunau, bouge encore…

 

L’ISLAMISATION DE L’ALSACE EST EN MARCHE

 

Jacques Cordonnier, président du mouvement régionaliste « Alsace d’abord », vient de lancer une grande campagne contre l’islamisation de l’Alsace qui avance à marche forcée (Voir sur le site « Alsace d’abord ») avec la complicité des très misérables responsables politiques alsaciens. Voilà où nous en sommes : la plus grande mosquée de France, mosquée marocaine, a été inaugurée en septembre 2012 à Strasbourg, en grande pompe, en présence des représentants des pays financeurs, l’Arabie Séoudite, le Koweït, le Maroc. Le premier cimetière public musulman en France vient d’être ouvert… en Alsace, au Sud de Strasbourg. L’organisation turco-islamique Ditib ouvre à Strasbourg une faculté de théologie islamique et un centre de formations d’imams. A Mulhouse, la grande mosquée An-Nour, qui coûtera encore plus cher que celle de Strasbourg, est en chantier alors que le plan de financement n’est pas bouclé ; l’Association des musulmans d’Alsace, qui porte le projet, veut un minaret. Ces projets n’ont pu voir le jour que parce qu’ils ont bénéficié du soutien du Conseil régional (socialiste) et des conseils généraux (UMP).

 

Spieler 2.jpg

LES VOLEURS DE BRUXELLES

 

Robert Ménard le raconte sur son site. Des mafieux notoires ont bénéficié de centaines de milliers d’euros d’aides en provenance de Bruxelles. La PAC, la Politique agricole commune se révèle être un tonneau des danaïdes dans lequel viennent puiser allègrement tous les mafieux de France et de Navarre. La Cour des comptes italienne a révélé qu’un membre influent de la Ndrangheta, la mafia calabraise, a reçu une modique somme de 25 720 euros pour ses plantations d’oliviers, alors qu’il était en prison. Curieusement, en France, ce sont des régions comme la Corse ou la PACA qui sont touchées. Des fonds européens initialement destinés aux alpages ont profité à la restauration de maisons privées. Dans un rapport de l’OLAF (Office européen de lutte antifraude), on découvre que les sommes recouvrées à la suite de détournements de fonds ont atteint 691 millions l’an dernier, dix fois plus qu’en 2010 ! Mais savez-vous où l’on trouve le plus de fraudeurs ? En Roumanie ! Et qui occupe la deuxième place quant au nombre de fraudeurs ? L’Allemagne ! Mais, rassurons-nous. Pour ce qui concerne les montants détournés, l’Italie est déclarée vainqueur, haut la main.

 

Chaque vendredi, retouvez la chronique de Robert Spieler dans Rivarol.

19:23 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

02/12/2012

L'arnaque SOS racisme a assez duré !

sos racisme 2.jpg

 

L’ARNAQUE « SOS RACISME »

 

A ASSEZ DURE !

 

■ Depuis plus de 25 ans, « SOS Racisme », officine grassement financée par les subventions publiques, joue sur la crédulité et les bons sentiments d’une jeunesse anesthésiée par les médias pour imposer la destruction de nos identités régionales, nationale et européenne.

 

■ Depuis plus de 25 ans, en pratiquant la culpabilisation systématique de notre peuple, « SOS Racisme » s’est aussiimposée comme l’un des principaux vecteurs de l’islamisation de notre pays.

 

■ Or, aujourd’hui, les scandales éclatent au grand jour. En réalité, depuis plus de 25 ans, « SOS Racisme » s’avère n’être qu’une pompe à fric qui ne sert qu’à financer une poignée de politicards, issus de la mouvance gauchiste, et recasés au Parti socialiste, au premier rang desquels on retrouve Harlem Désir.

 

Cette arnaque morale

et financière doit cesser !

 

Toute la classe politique est mêlée de près ou de loin à cette escroquerie. Que ce soit par dogmatisme idéologique ou tout simplement par trouille de se voir qualifier des pires intentions, la gauche comme la droite ont largement contribué au financement de « SOS Racisme ».

 

EXIGEONS LA DISSOLUTION

DE « SOS RACISME » !

 

Il faut en finir avec ces associations parasitaires qui, au nom de vertueuses idées, assassinent notre identité et se remplissent les poches sur le dos des contribuables français.

 

Cette sinistre mascarade doit cesser. La revue Synthèse nationale, soutenue par la Nouvelle Droite Populaire, au nom du Peuple français, exige la dissolution immédiate de « SOS Racisme » et la traduction devant les tribunaux de ces responsables peu scrupuleux. Il s’agit là d’une œuvre de salubrité publique…

 

Diffusez le tract suivant cliquez ici

22:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

28/11/2012

Discours de Carl Lang lors de la 6e Synthèse nationale le 11 11 2012...

01:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

26/11/2012

TOUS DES GUIGNOLS !

get-aspx.jpgPierre Vial

 

La pantalonnade qu’offre, comme spectacle récréatif, aux Français l’UMP est révélatrice de l’état de décomposition d’un Système usé jusqu’à la corde. C’est « un règlement de compte entre clans », écrit Le Monde (23 novembre). Qui pourrait en douter ? On n’en est pas encore au flingage, de style corse, mais regardez les images transmises par les media : si les yeux étaient des pistolets, il y aurait déjà une hécatombe… Comment mouvement, l’UMP, qui est devenu un champ de ruines, pourrait-il sérieusement se positionner en recours face au Parti socialiste ?

 

Celui-ci, d’ailleurs, n’a pas de quoi pavoiser et a du souci à se faire, tant il n’est pas à même de donner de leçons à quiconque. Son chef (?), François Hollande, et son sous-chef (?), Jean-Marc Ayrault, empêtrés dans leurs contradictions, font preuve d’un amateurisme qui a de quoi déconcerter leurs plus farouches partisans. Par exemple, la valse hésitation concernant le « mariage » entre homosexuels de tous poils a suscité l’ire des intéressé(e)s, qui parlent de « capitulation » et, sûr(e)s des appuis sur lesquels ils (elles) peuvent compter dans les media (où sont installé(e)s beaucoup d’entre eux et d’entre elles…), posent leurs redoutables ultimatums : un gouvernement qui ne satisferait pas leurs goûts très particuliers serait, quoi qu’il en dise, affreusement réactionnaire (et peut-être même quelque peu fasciste…).

 

Devant ce spectacle de cirque, les gens sensés ne peuvent qu’en conclure qu’il est urgent de refuser de participer, d’une façon ou d’une autre, à une telle mascarade. Un seul mot d’ordre, donc : gauche ? droite ? Tous des guignols. Alors, sans nous.

 

23:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

19/11/2012

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020934.JPGRobert Spieler

RIVAROL N° 3069 du 16/11/2012

 

APRÈS la polémique sur « Un bon juif » sur internet, laissant, paraît-il, les pires dérives s’exprimer, voici « Un bon antisémite » qui tient la corde : avec des centaines de commentaires supposés être plus drôles les uns que les autres. Dieu merci, Hollande et Netanyahu, Premier ministre d’Israël, étaient là, récemment à Toulouse, pour clarifier les choses. François Hollande en a profité pour reconnaître que l’antisémitisme existait en France, ce que nous ignorions, et a assuré sa détermination à « pourchasser, poursuivre, éradiquer ce fléau. » La présidente en Midi-Pyrénées du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Nicole Yardeni, a eu des propos forts, saluant « un message d’unité contre cette menace qui pèse sur toute l’humanité. » Toute l’humanité, faut quand même pas exagérer… Elle a déclaré : « Le pire cauchemar, pour un Juif, c’est qu’il n’y ait plus Israël pour l’accueillir. » Mais combien de Juifs français veulent-ils s’installer en Israël ? En attendant, le Grand rabbin de France, Gilles Bernheim, a rappelé la promesse du président de la République d’assurer la sécurité de la communauté juive de France en la déclarant « cause nationale ». « Cause nationale »… Les petits blancs des banlieues, qui subissent les agressions des allogènes aimeraient eux aussi être une « cause nationale ». Passons…

 

ÇA NE FINIRA JAMAIS…

 

Le Grand rabbin, disert en diable, appelle les autorités religieuses musulmanes à « s’ouvrir à la communauté juive et à rejeter les courants fanatiques. » Y croit-il ou se moque-t-il du monde ? On ne sait pas… Mais lisez quelques extraits de l’éditorial de Xavier Panon, à propos de la cérémonie souvenir de Toulouse, parus dans le journal L’Yonne. C’est vraiment trop émouvant : « Une émotion rare. Des gestes libérés du protocole. Des discours forts. Il reviendra comme toujours aux historiens d’en saisir le sens profond et d’en mesurer l’importance avec le recul nécessaire ». Ce n’est absolument pas fini, car chez ces gens-là, ça ne finit jamais : « Il saute aux yeux que la cérémonie de Toulouse en hommage aux victimes de Mohamed Merah marquera une page singulière de la relation souvent tumultueuse entre la France et Israël (Mais où est-il allé chercher cela ?) ». Et le journaliste de conclure, des trémolos dans son stylo : « Et peut-être aussi entre la France et les Juifs de France ». Mais ce n’est toujours pas fini… Accrochez-vous. Le Président de l’Assemblée nationale recevait lors d’une brillante soirée à l’Hôtel de Lassay, pour son premier dîner de gala, le « Projet Aladin ». L’objet de cette jeune institution qui œuvre en partenariat étroit avec la Fondation pour la Mémoire de la Shoah ? Un dialogue entre Juifs et Musulmans, afin de mener ensemble le combat contre le négationnisme, l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination. Trop fort… Ils osent tout, et c’est à ça qu’on les reconnaît.

 

UN NOUVEL ATTENTAT ANTISÉMITE “LA VICTIME ÉTAIT DE DOS”

 

Quelques semaines après l’agression d’une boutique casher dans la ville de Sarcelles (95), un homme de confession juive a été agressé, il y a dix jours, par sept inconnus alors qu’il se rendait à la synagogue. Selon le site du Crif, les “inconnus”, on ne saura pas qui sont ces « inconnus », ont « lancé des œufs sur son manteau avant de lui porter un coup au niveau des jambes, alors que la victime était de dos ». « La victime était de dos » : voici une précision d’une extrême importance qui méritait d’être portée à la connaissance des lecteurs de RIVAROL.

 

ROSELYNE BACHELOT, C’EST LA CASTAFIORE

 

Roselyne Bachelot, ancienne ministre et désormais animatrice de l’émission archinulle, tendance hystérique et piapiateuse de D8, qu’elle présente aux côtés de Laurence Ferrari, raconte sa passion pour l’opéra. Elle adore, ce qui est tout à fait à son honneur, cette phrase de Nietzsche, qu’elle cite : « La vie sans musique est une erreur. » Elle se souvient avec fierté d’avoir su jouer J’ai du bon tabac à l’âge de 4 ans. Amusant pour la future ministre de la Santé… Elle explique qu’elle a toujours rêvé être Maria Callas, « la plus grande, le fantasme absolu » (qu’Hergé avait représentée, dans Tintin, sous les traits de la Castafiore). Et elle conclut par ces puissants propos : « En écoutant “La Walkyrie”, je me sens “moi” ». Houlà ! Attention, terrain glissant ! Adolf Hitler aimait aussi Wagner… Mais Roselyne Bachelot se rattrape, en précisant : « Mais je vous rassure, j’aime aussi écouter Brel et Amy Winehouse. Je ne suis pas une intégriste. » Nous voici soulagés… Gott sei dank (Dieu merci). Patrick Balkany, le maire de Levallois ; s’autorise quant à lui ce petit commentaire légèrement misogyne : « Bachelot n’est pas à son avantage dans des robes qui la boudinent. Pour le reste », dit-il « c’est du babillage de petites snobinardes. Son émission n’a aucun intérêt. » Celle qui disait « J’ai l’air d’une pute », perchée sur de hauts talons, alors qu’elle choisissait son déguisement dans la perspective de l’émission appréciera le compliment de Balkany à sa juste valeur…

 

LES LE PEN, SANS PITIÉ POUR LE BLOC IDENTITAIRE

 

Le Bloc Identitaire, qui a pourtant tenté de multiples entreprises de séduction en direction du FN mariniste est Grosjean comme devant. Pour Marine Le Pen, le Bloc « est un parti d’agit-prop. » Elle s’autorise cette considération d’une haute humanité : « Je ne crois pas qu’ils désirent la violence, mais s’ils la désiraient, ils me trouveraient sur leur route pour les en empêcher. » En voici de fortes paroles ! Marine Le Pen défend une démocratie au demeurant nullement menacée par le Bloc Identitaire. Si le Bloc était fasciste, ça se saurait… Les sites ultra-sionistes disent le plus grand bien de ses actions. Alors ? Marine Le Pen enfonce cependant le clou : « Il n’y aura pas d’accord avec le Bloc Identitaire, nous avons trop de différences de fond. » Elle ajoute : « Si certains considèrent qu’ils sont plus proches de nos options, ils peuvent nous rejoindre. » Elle exclut évidemment toute double appartenance. Concrètement, elle dit que la condition sine qua non de l’adhésion de Philippe Vardon au FN est l’abandon de ses engagements à Nissa Rebela, dont il est président, et du Bloc Identitaire, qu’il dirige. Le vice-président du FN, Louis Aliot, fait mine de s’interroger gravement : « Philippe Vardon partage-t-il notre idéal national ? » Houlà, pas bon, voici de très, très lourds sous-entendus… Jean-Marie Le Pen, connu pour être un très grand humaniste, déclare, quant à lui : « Si M. Vardon a envie d’aller à Canossa et de nous rejoindre, pourquoi pas ? » Quelle cruauté ! Quel mépris abyssal ! Le pauvre Vardon avait pourtant déclaré, il y a quelques jours : « Je prendrai aussi sur moi d’aller taper aux portes, et même une seconde et même une troisième fois si on me les referme au nez, et même de les enfoncer ces portes s’il le faut, les portes de nos partenaires éventuels. » C’est vraiment trop mignon. Traduction : « Je suis prêt à me coucher, je me couche, je demande pardon, pardon pour je ne sais quoi, mais pardon quand même. Mea culpa, mea maxima culpa. J’ai tant péché, tant péché. Je ne suis qu’un misérable vermisseau qui va à résipiscence… » Allez, passons à autre chose…

Spieler.jpg

 

 

MARCHÉ DE NOËL ? NON ! MARCHÉ D’HIVER !

 

Le marché de Noël d’Amiens est, ou plutôt était le plus grand de France, attirant plus d’un million de personnes. Il avait été rebaptisé « Parfums d’Hiver » en 2008. La raison poussive exprimée par la mairie ? C’était pour « se démarquer de tous les marchés de Noël qui foisonnent désormais dans nos villes et nos villages. » Désormais la mairie socialiste a trouvé une autre dénomination, d’une beauté fulgurante : « Marché d’hiver ». Sans commentaires...

 

ERSTEIN (ALSACE) : LE MAIRE N’AURA PAS SA BELLE MOSQUÉE

 

Le maire d’Erstein, Jean-Marc Willer, conseiller régional socialiste, est malheureux. Il n’aura pas sa belle mosquée. Et pourtant, il n’avait pas ménagé sa peine, ni lésiné sur les manœuvres dilatoires et les mesures autoritaires pour imposer aux habitants de ce quartier résidentiel l’installation d’une mosquée et d’un centre culturel turcs. Contre l’opinion quasi unanime de ses administrés, le maire a voulu passer en force et avait délivré en octobre 2010 un permis de construire des plus hasardeux. Mal lui en a pris. L’énergumène socialiste et islamophile n’avait respecté ni les règles des Etablissements recevant du public (ERP), ni le Plan d’occupation du sol. Du coup, la Cour administrative d’appel de Nancy vient d’annuler le permis de construire, arguant notamment d’un manque manifeste de places de parking. Mais qu’à cela ne tienne. Le maire a accordé un nouveau permis à l’association turque qui avait déposé la demande. Par quel tour de passe-passe les parkings qui se révélaient insuffisants pour le premier permis seraient-ils suffisants pour le second ? La réponse, comme le note Jacques Cordonnier sur le blog Alsace d’Abord, relève du gag. Les Turcs ont découvert, un peu tardivement, qu’il y aura en fait moins de fidèles qu’ils ne l’avaient déclaré deux ans plus tôt. Il apparaît en effet qu’un musulman qui prie à genoux occupe plus de place qu’un fidèle qui prie debout. On divise la superficie de la pièce par la surface d’un tapis de prière, et hop, le nombre de personnes fréquentant la mosquée diminue d’un coup. Et le tour est joué… Sauf que l’avocat des indigènes, Me Bonneau, a déposé un nouveau recours, et qu’il n’est absolument pas certain que les magistrats acceptent d’être pris pour des imbéciles. En attendant, le maire (qui ne le restera pas longtemps, rassurez-vous), avait fait voter une subvention de 65 000 euros en faveur de l’association turque et le Conseil général du Bas-Rhin (supposé être de droite) avait accordé une misérable aumône de 30 000 euros. Raus ! (Dehors !)

 

SALAUDS D’ENFANTS !

 

Le Dictionnaire numérique des écoliers, qui comprend 17.000 définitions écrites et illustrées par des enfants de la grande section de maternelle au CM2, avait été lancé en septembre 2010 par la Direction générale de l’enseignement scolaire, dans le cadre du plan national contre l’illettrisme. Ce site sera « provisoirement fermé » dans l’attente d’une « révision » et de la « relecture et réécriture » de certaines définitions. Il est vrai que les crétins cosmoplanétaires du ministère avaient de quoi être choqués, d’autant que la vérité sort de la bouche des enfants. Exemples : « Une femme est une maman, une mamie ou une jeune fille. Elle peut porter des bijoux, des jupes ou des robes. Elle a de la poitrine. » Ou encore : « Le père est le mari de la maman. Sans lui la maman ne pourrait pas avoir d’enfants. C’est le chef de famille parce qu’il protège ses enfants et sa femme. » Quant au mot “mère”, un épouvantable enfant provocateur n’a pas hésité à écrire : « Ma mère repasse les affaires de toute la famille. »

 

SOCIALISTE ET NATIONAL-SOCIALISTE

 

Nisrine Zaïbi, 24 ans, est vice-présidente du conseil régional de Bourgogne. Elle est, paraît-il, issue de la “diversité” et est brillamment intervenue au congrès du parti national-socialiste, pardon, du parti socialiste, à Toulouse. Quelques minutes après le début de son intervention, elle a exprimé sa joie de « pouvoir s’exprimer au congrès du parti national-socialiste ». La pauvrette a tenté de se rattraper en disant combien elle avait « pleuré en voyant arriver Jean-Marie Le Pen en finale en 2002. » Dans la foulée, sans doute émue aux larmes par l’impeccable agencement des cohortes de SA et de SS, elle a commis un second lapsus, évoquant « notre président de la République, François Patriat ». Mais qui est François Patriat ? Eh bien, il s’agit du président de la région Bourgogne, où elle siège. Remarquez qu’elle aurait pu évoquer « notre président de la République, Adolf Hitler. » Nul doute que les ovations eussent été interminables…

 

HOLLANDE EST RIGOLO

 

Hollande n’a pas manqué d’adresser un mot de félicitations à Obama pour sa réélection. Histoire de témoigner de son intense amitié pour le président réélu, il a écrit au stylo le mot “friendly” à côté de sa signature. Problème : “Friendly” ne signifie pas, en anglais “amicalement” mais, accolé à la signature de Hollande, « sympathique François Hollande ». Du moment qu’il se trouve lui-même sympathique, pourquoi pas, après tout… En attendant, ça ironise sec sur Internet.

 

LA ROTTWEILER MORD

 

La première concubine de France a attaqué le livre La Frondeuse, qui a révélé sa relation supposée avec l’ex-ministre UMP Patrick Devedjian. Le procès devrait se tenir le 10 décembre devant la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris. La concubine réclame 85 000 euros de dommages et intérêts aux deux auteurs, Alix Bouilhaguet et Christophe Jakubyszyn : 40 000 euros pour atteinte à la vie privée, 40 000 euros pour diffamation (à la place de Devedjian, je n’apprécierai que modérément), et 5 000 euros pour frais de justice. Valérie Trierweiler a déjà fait savoir qu’en cas de victoire, elle reverserait les sommes à des associations. Lesquelles ? On l’ignore. Peut-être à l’Association de concubines de France ? Madame est vraiment trop bonne…

 

RIVAROL : LE VENDREDI, CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX.

16:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

18/11/2012

Notre peuple n'est pas encore tout à fait anesthésié...

 

imagesCAZ23P61.jpg

 

Cette fin de semaine est marquée par la multiplication des démonstrations de force, au demeurant plutôt réussies, contre la pitoyable prétention d’imposer le « mariage pour tous ».

 

Cela amène à quelques réflexions. Tout d’abord, pour que les choses soient claires, considérons que les relations amoureuses, fussent-elles homosexuelles, sont l’affaire de chacun et que les jugements, souvent moqueurs et parfois teintés d’une certaine dose d’hypocrisie, portés par les autres n’ont pas à entrer dans le débat actuel. L’homosexualité a toujours existée et existera toujours. On peut peut-être le déplorer, mais il en est ainsi. D’ailleurs, le problème n’est pas là.

 

Le vrai problème, c’est lorsque celle-ci commence à être facilitée, voire promotionnée, par le pouvoir en place comme c’est le cas en ce moment avec l’instauration programmée d’une parodie de mariage (que personne à part quelques agités ne demandait vraiment…) qui relève plus du ridicule absolu que d’autre chose.

 

Ce projet, qui tombe à pic pour masquer l’incompétence gouvernementale à gérer la crise actuelle, relève en fait de la volonté de l’hyper-classe mondialiste, dont Hollande et sa clique ne sont que les larbins, de détruire les piliers de notre civilisation ancestrale au premier rang desquels figure la conception traditionnelle et logique de la famille. De plus, derrière le "mariage" homo se profile déjà la sordide "théorie du genre" dont, rappelons-le au passage, on doit au précédent gouvernement (Fillon) l'introduction à l'Ecole. Une fois les repères supprimés et les racines détruites, il sera encore plus aisé pour les tenants de la haute-finance apatride de manipuler notre peuple afin de le transformer en un troupeau docile de consommateurs faciles à exploiter. 


Toutefois, les prétentions génocidaires des prétendus maîtres du monde se heurtent à la volonté populaire. La réussite des manifestations contre la légalisation du « mariage » gay, et au-delà le droit à l’adoption, en est la preuve flagrante. Comme quoi, et quoi qu'on en dise, notre peuple n'est pas encore tout à fait anesthésié. Raison de plus pour amplifier la résistance.

 

Roland Hélie

Directeur de

Synthèse nationale

 

10:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2012

Chronique de la France asservie et résistante...

P1020934.JPGRobert Spieler

RIVAROL N° 3068 du 09/11/2012

 

ABDELAZZIZ Al-cheik est le fort sympathique grand mufti d’Arabie Séoudite, pays que notre ami Yves Darchicourt appelle le « royaume chamelier ». Enfin, sympathique, c’est une façon de parler… Dans un prêche vomi il y a deux semaines sur le mont Arafat près de La Mecque à l’occasion du pèlerinage, il a vigoureusement appelé à la destruction de ce qui restait d’édifices religieux chrétiens dans toute la péninsule arabique.

 

APPEL À LA DESTRUCTION DES DERNIERS ÉDIFICES CHRÉTIENS EN ARABIE

 

Abdelaziz a rappelé ce que nous savions déjà : « La charia doit être la source unique de toute législation et elle s’applique à tous les aspects de la vie, en tout lieu et en tout temps. » Ces paroles, prononcées devant 2,5 millions de pèlerins n’ont évidemment pas été répercutées par les media français, d’autant que le prédicateur avait insisté sur la nécessité pour la « nation islamique » de s’ancrer dans son identité. Et en Egypte, quelles sont les dernières nouvelles ? « Nous imposerons la charia, que les chrétiens le veuillent ou non ». Ce sont les propos tenus sur la chaîne de télévision égyptienne Al-Rahma par le cheikh Alaa Said, qui au passage s’est allègrement moqué du Christ et a prévenu que l’islam allait s’imposer en Egypte envers et contre tous, ciblant notamment les journalistes laïcs égyptiens. « Il est temps que les Français apprennent l’arabe ». C’est le puissant conseil asséné aux Français par Montcef Marzouki, le président de la Tunisie islamiste, en marge du Sommet de la francophonie qui se tenait à Kinshasa (Congo). Interrogé par un journaliste de TV5Monde qui évoquait une Tunisie métamorphosée par l’arrivée des islamistes au pouvoir, et privilégiant l’emploi de la langue arabe à celle du français, il a dit : « Moi aussi je préfère la langue arabe », invitant les Français à l’apprendre…

 

DISPARITION D’UN RÉSISTANT

 

Luc Bellanger était un très cher ami. Il avait été un des piliers de l’organisation de la soupe au cochon de Strasbourg qui fit beaucoup de bruit et suscita des articles dans la presse internationale, russe, iranienne, japonaise, etc… Cet ancien officier du Corps franco-allemand, qui fit plusieurs séjours en Bosnie fut, à mes côtés, avec son épouse Judith, un des combattants déterminés de la résistance nationale et européenne en Alsace. Il était d’un formidable courage. Il y a quelques années, alors qu’il faisait ses courses dans un hypermarché, il assiste à un hold-up commis par deux “Jeunes” dans le bureau de poste de la galerie marchande. Il s’élance à leur poursuite, en rattrape un sur le parking et l’immobilise. Les vigiles interviennent et ramènent le “Jeune” dans le Centre. Une foule hostile, dont on devine l’origine ethnique, les entoure. Les vigiles le relâchent et il s’enfuit à nouveau. Luc Bellanger se lance à nouveau à sa poursuite, le maîtrise sur le parking et lui fait passer toute espérance de se relever de sitôt. Sur ces entrefaites, la police arrive enfin. Luc Bellanger sera décoré par le Préfet de la médaille du courage national. Il vient de nous quitter à l’âge de 59 ans. Il marche désormais en esprit dans nos rangs.

 

LE PEUPLE SE RÉVOLTE DANS LE NORD

 

C’est à Hellemmes, dans la banlieue de Lille, que la population a fini par se révolter contre l’implantation prochaine d’un « village d’insertion » pour des familles Rroms. Ce projet est bien entendu soutenu par le maire collabo, Frédéric Marchand. Deux cents manifestants ont marché sur la mairie, où ils ont fini par trouver le maire, planqué dans une salle communale. Ce dernier eut droit à un nombre assez considérable de noms d’oiseaux et fut invité à accueillir les Rroms dans son jardin et à aider les « vrais Hellemmois. » Le peu courageux petit bonhomme a hoqueté face aux caméras de France 3 : « J’ai failli me faire lapider ». Il a certes été lapidé de mots. Aucune pierre n’a encore volé. Pour l’instant, camarade Marchand, pour l’instant…

 

Spieler.jpg

REJET DE LA COLONISATION MUSULMANE

 

Un sondage IFOP réalisé pour Le Figaro montre une augmentation considérable du rejet de la colonisation musulmane dans l’opinion. 43 % des sondés considèrent que l’islam est une « menace ». 60 % pensent que cette religion a désormais « trop d’importance ». Il n’y a plus que 18 % des sondés qui se déclarent favorables à la construction de mosquées, alors qu’ils étaient 33 % en 1989. Pour le voile dans la rue, 63 % d’opposants (contre 31 % en 1989). Quant au voile à l’école, 89 % des sondés se déclarent clairement contre… Un début de prise de conscience ?

 

M6 PROMEUT LE “MARIAGE” HOMOSEXUEL

 

Une nouvelle série débute sur M6. Son titre : Modern Family. Elle fait la promotion d’un couple très sympathique ayant adopté une petite Vietnamienne. Un couple gay, of course. La présentation des personnages sur le site de M6 est des plus émouvantes : « Mitchell et Cameron sont ensemble depuis cinq ans. Ils viennent juste de sauter le pas en adoptant une petite fille de nationalité vietnamienne, Lily. Cameron a une sacrée personnalité et s’emballe très vite alors que Mitchell, lui, est le plus sérieux des deux. Chacun apporte quelque chose à l’autre et ils sont déjà des pères très doués… » C’est pas beau, çà ?

 

LE GRAND RABBIN HOMOPHOBE ?

 

C’est l’effrayante question que se pose le site du Monde. Question d’autant plus traumatisante que le grand rabbin de France avait été, avec son homologue bouddhiste, un des rares hauts dignitaires religieux à signer la déclaration contre l’homophobie à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie en 2011. Il avait même diffusé cette déclaration auprès de tous les rabbins consistoriaux. Cette déclaration solennelle condamnait notamment tout acte de violence verbale et physique à l’encontre des homosexuels. Bref, le rabbin avait tout fait pour complaire au système dominant. Patatras ! On se demande quelle mouche l’a piqué. Voici que le grand rabbin publie un essai violemment “homophobe”, usant de l’expression « cheval de Troie »à propos de l’homosexualité, accusant les militants homosexuels d’avoir pour objectif de « réaliser un ambitieux projet », la destruction pure et simple de la famille et du mariage, et de vouloir dynamiter les fondements hétérosexuels de notre société. A quoi tient ce changement radical de position ? On l’ignore, mais Le Monde fronce les sourcils, évoquant la “terreur” du rabbin face aux homosexuels.

 

SACRÉ CHIRAC…

 

Le grand athlète britannique Sebastian Coe, qui fut à la tête du comité d’organisation des JO de Londres, vient d’écrire sa biographie. Il raconte que Chirac avait commis une déclaration quelque peu hasardeuse sur la nourriture anglaise et avait sérieusement contribué à l’échec de la candidature de Paris. En 2005, quelques jours avant de se rendre à Singapour pour y défendre la candidature de Paris, il avait rencontré Vladimir Poutine et Gerhard Schroeder. Il leur avait déclaré en toute simplicité : « Vous ne pouvez pas vous fier à un peuple qui cuisine aussi mal que ça. » Fureur de Cherie Blair, l’épouse du Premier ministre britannique. Selon Sebastian Coe, elle se dirigea, lors d’une réception à Singapour, « comme la tête chercheuse d’un missile » vers la délégation française et se mit à hurler « comme un putois » à l’encontre de Chirac. Il paraît que ce dernier, très gêné, se retira avant même de tenter de convaincre des responsables du CIO de voter en faveur de la candidature de Paris…

 

LA CONVENTION IDENTITAIRE BOUDÉE PAR LES PARTIS EUROPÉENS

 

Le Bloc Identitaire organisait sa IVe Convention identitaire les samedi 3 et dimanche 4 novembre à Orange. Ils avaient annoncé la présence d’une délégation du Vlaams Belang flamand, du Fpoe autrichien et de Plataforma Catalunya. En fait aucun représentant de ces partis ne fut présent. La raison ? Marine Le Pen avait pris contact avec les Flamands et les Autrichiens, leur demandant instamment de ne pas s’y rendre. Elle mène aussi, par l’intermédiaire de son concubin Louis Aliot, une vigoureuse campagne contre le mouvement catalan Plataforma Catalunya accusé de vouloir s’implanter en Catalogne du nord, dans les Pyrénées-Orientales, et encore plus grave à ses yeux, d’abriter des “extrémistes” voire des “néo-nazis” en son sein. Le Bloc Identitaire, qui avait tenté de multiples approches auprès du FN et qui ne doute de rien, avait aussi invité Marion Le Pen, l’unique députée encartée au FN. Celle-ci a décliné l’invitation, affirmant ne pas avoir « de grandes affinités avec les Identitaires » supposés être « européistes et régionalistes. » Philippe Vardon, le numéro deux des Identitaires, mais sans doute le vrai “patron”, geint et se plaint de tant d’injustice, soutenant que si Marion Le Pen n’apprécie pas les Identitaires, ces derniers ont « plutôt de la sympathie pour elle et méritent certainement un peu mieux que ce commentaire tranchant. » Les dirigeants du Bloc adoreraient pouvoir coopérer avec le Rassemblement Bleu Marine dans la perspective des élections municipales de 2014. Mais Marine Le Pen a répondu, sans pitié, qu’à ses yeux « une telle hypothèse n’était pas d’actualité ». Il est, certes, très difficile de tenir un double langage : la radicalité d’un côté, la respectabilité de l’autre. Exemple : le bouillant Mario Borghezio, député de la Ligue du Nord (que Marine Le Pen n’aime pas, au demeurant), était présent, lui. Les participants se souviendront de son discours : « Il faut être avec les livres, les idées mais aussi avec le baston. Il faut bastonner quand il faut ! […] Un peuple c’est le sang, une ethnie, des traditions et nos ancêtres ! […] Vive les blancs en Europe ! Vive notre ethnie ! Vive notre race ! », a-t-il ainsi harangué sous les hourras de la salle. Par la suite il s’est référé à son « maître Julius Evola » et a indiqué qu’il faudrait aujourd’hui « un poète comme Brasillach » pour « s’enthousiasmer ». Gêne chez les dirigeants du Bloc. L’AFP a évidemment relayé l’information. Fureur de Fabrice Robert qui a interdit le lendemain l’entrée de la Convention au journaliste incriminé. Du coup, les autres journalistes se sont retirés. Brillant résultat… Le Bloc Identitaire, qui cherche désespérément à entrer dans le système, a cependant l’immense satisfaction de recueillir des commentaires des plus élogieux sur le site ultra-sioniste Dreuz.info. Mais en attendant, le député-maire d’Orange, Jacques Bompard, a lui aussi fait faux bond, alors que sa présence avait été tonitruée (pardon pour le néologisme) par le Bloc. Le président du Bloc Identitaire, Fabrice Robert qui fut un des dirigeants d’Unité Radicale, mouvement dissous suite à l’“attentat” contre Chirac, apprendra à ses dépens que les reptations ne servent à rien. Facho un jour, facho toujours…

 

LES COUACS À RÉPÉTITION D’AYRAULT

 

Ayrault commence sérieusement à acquérir, lentement mais sûrement, la réputation de Premier ministre le plus calamiteux et le plus gaffeur de la Vème République. Pire qu’Edith Cresson, ce qui n’est pas peu dire. Ayrault avait décidé de recadrer ses ministres qui se lançaient dans une joyeuse cacophonie, leur demandant de se maîtriser. Il déclarait martialement, mardi 30 octobre : « Je vous le dis, des fois que ça ne serait pas compris, mais maintenant ça l’est : c’est quelque chose qui ne peut pas se reproduire. Vous jugerez sur pièce. Je pense que ce temps-là, il est terminé (celui des couacs). » Les ministres tremblaient devant un ton aussi viril. Et boum, dans les heures qui suivent, voici Ayrault qui se prend les pieds dans le tapis. A un lecteur du Parisien qui l’interroge sur un possible retour aux 39 heures, et, bien sûr sur la remise en cause des sacro-saintes 35 heures, il répond candidement : « Il n’y a pas de sujet tabou ». Inutile de dire que certains ministres qui avaient été recadrés pour des déclarations jugées intempestives rient sous cape, que la gauche est très gênée aux entournures et que la droite parlementaire exulte. Un député socialiste ose même cette cruelle comparaison : « Ayrault, c’est Human Bomb. Il se fait sauter une fois par semaine. » Un autre soupire : « Il a été maladroit, et on se retrouve avec une nouvelle polémique, tout le monde en a un peu marre. » Le pauvre Ayrault n’a certainement pas fini de souffrir…

 

HOLLANDE ET AYRAULT : LA DESCENTE AUX ENFERS

 

Les cotes de confiance de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault tombent respectivement à 36 % et 34 %, selon un sondage TNS Sofres réalisé pour le compte du Figaro Magazine. Le Premier ministre s’approche dangereusement des 30 % d’opinions favorables, atteints par Edith Cresson, alors calamiteux Premier ministre de François Mitterrand en 1991, qui la remercia dix mois à peine après son entrée en fonctions. Problème de Hollande : Il est quasiment aussi impopulaire qu’Ayrault. Il n’y a que 5 % des Français à lui faire « tout à fait confiance ». Du coup la cohérence voudrait qu’il démissionnât lui-même en même temps que son Premier ministre. Est-ce raisonnable de l’espérer ? Certainement pas…

 

SÉGOLÈNE ROYAL LES MARTYRISE

 

Les photographes accrédités pour suivre le couple présidentiel l’ont noté avec amusement. Ségolène Royal ne manque pas une occasion de croiser François Hollande et Valérie Trierweiler lors de leurs déplacements. J’avais évoqué dans ces colonnes la pantalonnade de New-York, à l’ONU, où François Hollande avait rebroussé chemin au moment de pénétrer dans le hall où Ségolène accordait une interview à la presse. Cette dernière, sadique en diable, était aussi récemment sur le chemin de Hollande et du Rottweiler, lors de leur visite de l’exposition Edward Hopper au Grand Palais. Certains, forcément paranoïaques, évoquent l’hypothèse que Ségolène Royal pourrait être renseignée sur les déplacements du couple présidentiel…

 

Chaque vendredi, retrouvez la chronique de Robert Spieler dans Rivarol...

10:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2012

Une fois de plus, pour la 6e année consécutive, Synthèse nationale a fait le plein !

P1090074.JPG

Dimanche 11 novembre, à Paris, le grand rendez-vous national et identitaire de l'automne

P1090071.JPG

Dès le début de la matinée, les forces de l'ordre, en nombre, avaient investi le quartier.

P1090077.JPG

Tout le quartier.

 

11 h 30 : première table-ronde, Luc Pécharman, NDP, Lionel Baland, écrivain, Robert Spieler, ancien député, Philippe Randa, écrivain, Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France.

P1090110.JPG

Les stands, ici celui de la NDP, reçurent de nombreux visiteurs durant toute la journée...

P1090156.JPG

..en particulier pendant les pauses.

P1090152.JPG

Seconde table-ronde : Francis Bergeron, écrivain, Serge Ayoub, Président de 3e voie, Jean-Claude Rolinat, écrivain et élu local, Robert Spieler, André Gandillon, Président des Amis de Rivarol, Arnaud Raffard de Brienne, écrivain. Au micro : Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale.

P1090119.JPG

Un public nombreux et attentif suit les tables-rondes.

P1090158.JPG

16 h 30 : la conférence politique. Bernard Bres, MNR, Carl Lang, Président du Parti de la France, Robert Spieler, Jérôme Bourbon, Directeur de Rivarol, et Pierre Vial, Président de Terre et peuple.

11:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

31/10/2012

Dimanche 11 novembre : le grand rendez-vous national et identitaire de l'automne à Paris...

SN 6 JNI Programme Flyer.jpg

 

09:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

30/10/2012

Chronique de la France asservie et résistante...

Photo 001.jpgRobert Spieler

RIVAROL N° 3066 du 26/10/2012

 

 

« Les socialistes, ils ne sont pas mauvais ; ils sont nuls ! » Ce sont les propos qu’il tient à ses visiteurs qu’il reçoit dans ses bureaux financés par l’Etat, 77 rue de Miromesnil, à deux pas de l’Elysée. Nicolas Sarkozy n’a pas de propos assez durs pour fustiger « l’amateurisme » de Hollande, son « manque de réactivité », ses « mensonges de campagne ».

 

 

NICOLAS SARKOZY EXTERMINE HOLLANDE

 

Spieler.jpg

Sa présidence normale ? « Une imbécillité ! Il a pris le train une fois et puis quoi ? Quand on fait ce métier, c’est qu’on n’est pas normal. Il faut de l’autorité, personne n’admire un homme normal ! » Le couturier Karl Lagerfeld se retrouve sur la même ligne. Dans une interview accordée, il y a quelques jours, à l’édition espagnole du magazine Marie-Claire, il explique : « Cet imbécile, il sera aussi désastreux que Zapatero (l’ancien premier ministre espagnol) ». Les premiers pas de Hollande avec sa chancelière Merkel ? Commentaire de Sarkozy : « Avant, nous étions deux à diriger l’Europe. Maintenant, elle est seule. Où est la France sur le plan international ? » Quant à sa politique économique, « la création de fonctionnaires est une aberration. » « La situation économique se dégrade très vite », constate-t-il. « Il risque d’y avoir une crise violente et grave ; ça va déraper. » Sans doute Sarkozy n’a-t-il pas tort, mais il serait peut-être pertinent de s’interroger sur ses responsabilités dans l’émergence de cette crise. Mais Sarkozy est en pleine forme pour se moquer du couple présidentiel. Il leur a trouvé un surnom, après les avoir vus se promener en short sur les plages du Lavandou, cet été : les Bidochon. Sarkozy s’amuse : « Tu sais quel est mon meilleur attaché de presse en ce moment ? » Réponse : « François Hollande. » Sarkozy rêve évidemment d’un retour. Il sait que cela ne sera pas facile, d’autant que certains de ses “amis” s’emploient à lui savonner la planche. C’est le cas de ce sournois de Xavier Bertrand qui a déclaré sur Europe 1 qu’il se présentera aux primaires présidentielles de 2016 à l’UMP, y compris contre lui. En voilà un qui, le moment venu, sera fusillé d’importance… Quant à son retour éventuel, Sarkozy minaude : « Je n’en ai pas très envie, mais je vais peut-être être obligé de le faire », a-t-il confié récemment à un ancien ministre. Ou encore : « Non, je ne reviendrai pas, mais les Français le voudront peut-être. Alors, je ne pourrai pas me dérober. » C’est grandiose. C’est du De Gaulle à Colombey… En fait, déclare un de ses amis : « Son schéma c’est : Hollande va se planter, Copé et Fillon ne seront pas au niveau, je serai regretté, donc je reviendrai. » Quant à la bataille pour la présidence de l’UMP, il veille à rester neutre, même s’il souhaite la victoire de Copé : « J’ai besoin d’amis dans les deux camps », déclare-t-il. Il crédite Fillon de 55 % des suffrages. Mais en attendant, il mène une très discrète campagne pour préparer son retour. Il serre des mains. C’était le cas, il y a trois semaines, lors du match de foot PSG-Bordeaux. Il y a rencontré notamment Malek Boutih, député du PS, qui a commenté : « Je suis persuadé qu’il va revenir. Personne à droite n’est à sa hauteur. »

 

 

CE RIDICULE PRIX NOBEL DE LA PAIX

 

 

L’attribution du prix Nobel de la Paix à l’Union Européenne suscite l’ironie, si ce n’est l’hilarité d’un certain nombre d’insolents. L’eurodéputé Nigel Farage se montre très humaniste, dans le registre morsure de cobra tendance britannique. Il déclare que l’attribution de ce prix à l’UE « montre que les Norvégiens ont un réel sens de l’humour ». Il relève que « l’UE a créé de la pauvreté et du chômage pour des millions de gens. » En France, Jean-Luc Mélenchon a décerné le prix de « l’humour noir » au comité Nobel de la Paix. Il écrit : « Certes, l’Union européenne a garanti la paix aux marchés financiers, aux spéculateurs et aux profits bancaires. Mais ne mène-t-elle pas une guerre contre les peuples qui la composent et leurs droits sociaux ? » Assez bien vu… Le NPA rappelle qu’ « Obama avait aussi reçu le prix Nobel de la Paix, lui le chef d’Etat de la plus grande puissance militaire de la planète. Aujourd’hui, c’est le tour de leur principal allié. Un nouveau geste de propagande pour le compte des maîtres du monde ! ». Marine Le Pen souligne, elle aussi, et fort justement, que l’attribution du prix à l’UE, « trois ans après Barack Obama, l’homme de toutes les guerres, montre la faillite totale du comité Nobel. » Elle conclut : « Le comité Nobel s’est discrédité à jamais. »

 

 

LA MÉGÈRE APPRIVOISÉE VERSE DANS L’HUMANITAIRE

 

 

François Hollande vient, paraît-il, de faire une tournée africaine, où il a rencontré un certain nombre de tyranneaux locaux, dont le président congolais, Kabila : un merveilleux exemple de despotisme africain. Valérie Trierweiler, qui l’accompagnait, y aurait eu une soudaine et congolaise illumination : « Maintenant tout est clair, je sais ce que je veux faire » se serait exclamée la mégère repentie. Elle veut se lancer dans l’humanitaire. Comme l’écrit excellemment notre ami rivarolien Yves Darchicourt sur son blog : « L’humanitaire sauce bobo évidemment, l’humanitaire sélectif, lointain et exotique qui préfère s’exprimer sur le Zambèze plutôt qu’en Corrèze : le Gaulois dans la misère n’intéresse pas les branchés et c’est tellement plus médiatique de donner dans le style Kouchner au sac à riz. Et puis, ça va lui permettre de voyager équatorial en hiver, du tout bon pour la dame mais aussi pour son Roudoudou soulagé de savoir que les éventuelles frasques verbales de la mégère n’arriveront qu’étouffées en France. »

 

 

JEAN-MARIE LE PEN, MIS EN MINORITÉ AU FN

 

 

Cela s’est passé, il y a quelques jours, lors d’une réunion du Bureau Politique du Front national. Le secrétaire général, Steeve Briois, avait décidé de relever Mme Haas, responsable départementale du Finistère, de ses fonctions, pour la remplacer par son adjoint. Ce cadre historique du FN, qui pilotait la fédération depuis 15 ans, avait l’immense tort d’avoir des sympathies pour Bruno Gollnish. JMLP s’est opposé à cette décision. Un vote eut lieu.Sur la trentaine ou quarantaine de membres du BP présents, seuls cinq suivirent l’ancien président. On imagine sa fureur…

 

 

C’est une information erronée que j’avais livrée aux lecteurs de RIVAROL, et je tiens à m’en excuser auprès d’eux et aussi auprès d’Audrey Pulvar, la compagne médiatique d’Arnaud Montebourg. Je racontais qu’elle s’était offert des lunettes dont le modeste coût était de 12 000 euros. Il est vrai qu’il s’agit de lunettes sur mesure chez un haut lunetier du Palais-Royal, à Paris, la très luxueuse Maison Bonnet. Mais 12 000 euros ? Pulvar parle de « grave délire ». En fait, la patronne de l’hebdo gauche caviar Les Inrocks n’a pas tort. Ses lunettes, comme le raconte le Canard Enchaîné, ne coûtent pas 12 000 euros, mais 15 000…

 

 

KAWASHIMA ! FUKUSHIMA !

 

 

Certes, ce n’est pas de très bon goût, mais je trouve l’histoire assez drôle. Le gardien de but de l’équipe du Japon, équipe qui a battu 1-0 l’équipe de France de football, s’appelle Eiji Kawashima. Son nom rime avec Fukushima, où a eu lieu un tremblement de terre, suivi d’un tsunami qui a gravement endommagé une centrale nucléaire. Bilan : 15 000 morts et 3 000 disparus. Eiji Kawashima évolue comme gardien de but au Standard de Liège. Il avait fort peu apprécié que des spectateurs se mettent à crier « Kawashima ! Fukushima ! » après une prestation quelque peu ratée, et était sorti en pleurs du terrain. Voici que Laurent Ruquier en remet une couche, en diffusant un montage photo dans l’une de ses émissions, montrant le gardien nippon avec quatre bras tout en expliquant que c’était « l’effet Fukushima ». Cela a fait rire (presque) tout le monde, mais pas du tout les Japonais. Le vice-Premier ministre Osamu Fujimura a envoyé une lettre de protestation officielle à France 2, qui a fini par s’excuser…

 

 

VAGUE ANTISÉMITE SUR TWITTER

 

 

Un mot clé, “Unbonjuif” sur Twitter a semé l’effroi, entraînant un « record de propos antisémites ». Ce qu’en terme technique on appelle un “Hashtag” est arrivé parmi les mots clé les plus diffusés et a donné lieu à un nombre record de tweets antisémites. Dans le registre : « Un bon juif est un juif mort » ou « Un bon juif est un juif bien cuit ». Ce mot clé est arrivé le 10 octobre parmi les trois les plus diffusés et donc mis en une par Twitter. On ignore, pour l’instant si Trierweiler y est allée de son commentaire mais l’Union des Etudiants Juifs de France vient de demander un « rendez-vous d’urgence » avec Twitter France et « envisage de porter plainte ». Problème : le réseau est entièrement libre et assez difficile à contrôler…

 

 

UNE ADJOINTE AU MAIRE DE PARIS DES PLUS BIZARRES

 

 

Florence Lamblin est cette adjointe au maire, élue parisienne écologiste, mise en examen, il y a deux semaines, pour « blanchiment d’argent en bande organisée » et « association de malfaiteurs » après le démantèlement d’un réseau franco-suisse de blanchiment lié à un important trafic de drogue. La police avait trouvé plusieurs centaines de milliers d’euros planqués chez elle. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, mais aussi Cécile Duflot, la ministre responsable des Verts, ont demandé sa démission de son mandat. On imagine qu’ils disposent d’informations accablantes, car chez ces gens-là, la solidarité est plutôt la règle. On en apprend de belles. Selon Paris-Match et Le Canard Enchaîné, l’adjointe au maire du 13e arrondissement, architecte et urbaniste de profession, possède 40 % des parts d’une société, Kobisha Sarl, immatriculée à son domicile, qui édite le site sexecolo.com. Le site prône une « écologie festive et non culpabilisante », et propose notamment une gamme de godemichés et de canards vibrants. Ce n’est pas tout. On peut aussi y acheter un « lubrifiant anal à l’extrait naturel de goyave » et des DVD X « certifiés sans silicone ». Sexecolo.com propose une page de conseils favorisant le « romantisme bio ». Celle-là est grandiose, on ne l’avait jamais entendue. Le romantisme bio ? « Prendre une douche ou un bain à deux pour économiser l’eau » ; « se sécher avec des serviettes bio ou du commerce équitable. » En attendant, Florence Lamblin a, nonobstant son humanisme écologiste, de lourds soucis à se faire…

 

 

SOCIALISTE ? EX-DÉPUTÉ ? ET HOP, EN GARDE À VUE !

 

 

Grands restaurants, factures de parking dans les aéroports, de nombreux déplacements à l’étranger. Tous ses frais personnels étaient réglés avec la carte bleue de la Soginorpa, un bailleur social dont Jean-Pierre Kucheida, alors député socialiste dans le Pas-de-Calais, et toujours maire de Liévin, était le président. C’était la belle vie : 47 000 euros soupçonnés d’avoir été détournés, ce n’est quand même pas le bout du monde. Mais les gens sont méchants. Le commissaire aux comptes de la Soginorpa a alerté la police pour de nombreuses irrégularités. Du coup, Kocheida s’est retrouvé placé en garde à vue mercredi 17 octobre pour « abus de biens sociaux ». Convoqué par la police judiciaire de Lille, il geint, il ratiocine, il cherche à faire pleurer dans les chaumières. Son propos est beau, sobre et émouvant, reconnaissons-le. S’adressant aux journalistes présents devant le commissariat de police de Douai où il allait être interrogé, il leur a dit, cherchant à les culpabiliser : « Je suis très heureux que vous soyez aussi nombreux à la rencontre d’un défenseur du bassin minier depuis quarante-deux ans ». Kucheida a beau geindre, les magistrats ne s’en sont pas laissé compter. Quatre enquêtes préliminaires ont été ouvertes par le parquet de Lille au sujet d’accusations de financement occulte de la fédération PS du Pas-de-Calais. Et la fille de Kucheida, Marie, chargée de mission au conseil régional Nord-Pas-de-Calais a aussi été placée en garde à vue pour « recel d’abus de biens sociaux. »

 

 

FIDEL CASTRO AVAIT RECRUTÉ D’ANCIENS OFFICIERS SS

 

 

Ce sont des documents déclassifiés des services de renseignements extérieurs allemands (BND) qui le révèlent. En 1962, en pleine crise des missiles, Cuba avait recruté d’anciens officiers SS, pour former ses troupes. La révélation de l’existence de missiles installés à Cuba par les Soviétiques avait, on s’en souvient, manqué de déclencher une guerre nucléaire. Fidel Castro avait offert aux anciens nazis des salaires quatre fois supérieurs au salaire moyen en Allemagne. Il avait aussi, selon le quotidien Die Welt, tenté de recruter des parachutistes et des officiers du génie. D’après ces documents, Cuba aurait aussi négocié l’achat de 4 000 fusils mitrailleurs de fabrication belge, auprès de deux trafiquants liés à l’extrême-droite allemande. Pourquoi ces étranges connections qui auraient fait hurler de frayeur la grande admiratrice de Fidel Castro qu’était Danielle Mitterrand ? En fait Cuba voulait se libérer quelque peu de sa totale dépendance vis-à-vis du soutien matériel et logistique soviétique.

 

 

UNE FEMME DE 82 ANS QUI EN A…

 

 

Ça se passe en Autriche, et nulle part ailleurs. Une grand-mère de 82 ans se rend à la banque du petit village de Sankt-Egyden, situé dans l’est de l’Autriche. Damned, voici un braqueur qui sort son arme et récupère un sac de billets de banque. Ni une, ni deux, elle lui arrache son masque, puis son sac, lui lançant : « L’argent appartient à la banque. » Le braqueur, qui sera identifié très rapidement, a pris la fuite et sera interpellé quelques heures plus tard. La grand-mère explique : « Peut-être que je regarde trop souvent des séries policières à la télévision. Des hommes se trouvaient également autour. Mais aucun n’a levé le petit doigt. »

 

 

Chaque vendredi, retrouvez la chronique de Robert Spieler dans Rivarol (3,50€, chez votre marchand de journaux).

 

14:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

27/10/2012

Aïd : la France ensanglantée !

2651091979.2.jpg


Yves Darchicourt


Il paraît que nous sommes le 10e jour du mois de Dhou al Hijja; depuis 09h00 ce matin le sang ovin ruisselle et le bêlement affolé des agneaux se meut en un atroce gargouillis de gorge tranchée par les sacrificateurs agréés ou clandestins. Des milliers de pauvres bêtes couchées sur le flan, la tête tournée vers La Mecque et obligatoirement en pleine conscience vont se vider de leur sang ad maiorem prophetae gloriam. Seuls, théoriquement, les bêtes borgnes, à la queue coupée ou de plus d'un an vont s'en tirer pour cette fois.


La fête du sacrifice (aïd al adha) ou la grande fête (aïd el kebir) commémore un mythe vétéro-testamentaire, récupéré par l'Islam, illustrant la dévotion d'Ibrahim (Abraham) à qui Allah (Yahweh) a demandé de sacrifier son fils Ismaël (Isaac) : innocente victime d'une obéissance religieuse absolue et à qui au dernier moment fut substitué un mouton par l'Archange Gabriel. Légende qui n'est ni plus ni moins invraisemblable finalement que celle de la biche remplaçant in extremis Iphigénie sous le couteau du sacrificateur gràce à l'intervention de la déesse Artemis, un mythe grec, européen, sublimé dans la littérature (Euripide, Racine, Goethe) et la musique (Gluck) mais qui n'a pas donné lieu à survivances barbares. 


Le problème n'est pas la croyance de certains en cet épisode mythologique mais - outre le fait que sa matérialisation est inacceptable en France au regard de la législation sur la torture animale - réside dans le nombre exponentiel de ses adeptes dans notre pays. La France n'est pas terre d'Islam, l'Europe toute entière non plus et notre millénaire civilisation lui est totalement étrangère. Après avoir tenté de soumettre les terres européennes par les armes, les mahométans - bénéficiant de façon ahurissante de l'assistance de collabos à l'esprit tordu (voir les dithyrambes médiatiques béats sur cette sanglante célébration) - venus dans les fourgons de l'immigration sont en train d'installer une véritable colonisation de peuplement chez nous...où ils ne devraient pas être chez eux ! L'islamisation de notre environnement civilisationnel se généralise, s'amplifie, alors vite : Rassemblement Résistance Reconquête !


01:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

19/10/2012

Dimanche 11 novembre : TOUS A PARIS ! A la 6e Journée de Synthèse nationale...

SN 6 JNI  Programme.jpg     6 JNI Vial Pierre.jpg

 

 

 

09:24 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2012

Dimanche 11 novembre, à Paris, 6e Journée nationale et identitaire de Synthèse nationale...

6 jni sn.jpg

16:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

25/09/2012

L'identité contre l'islamisation et le laïcardisme !

Yves Darchicourt

Il y a environ deux ans, Mme Le Pen lançait une petite phrase assimilant le débordement des prières mahométanes dans certaines rues de Paris à une manifestation "d'occupation"; récemment, elle a suggéré de faire interdire le port du voile islamique dans les lieux publics. Tollé politico-médiatique assuré dans les deux cas et publicité sans frais ! Et hélas à nouveau pain béni pour les ennemis de notre identité et de notre civilisation : déjà les collabos de l'immigration - qui n'envisagent évidemment pas de renvoyer les fidèles musulmans surnuméraires chez eux - avaient en conséquence demandé à ce que les projets de construction de mosquées soient facilités et les laïcards forcenés - pour qui la France n'est pas plus la fille aînée de l'Eglise que celle du Prophète ou n'est l'élue d'un quelconque Eternel - exigent à nouveau l'interdiction absolue de toute référence à une appartenance religieuse sur le domaine public.

Tandis que certains souhaitent voir proliférer les minarets à côté des beffrois et des clochers, d'autres envisagent de légaliser la christianophoblie - et plus particulièrement la cathophobie - en s'attaquant à tout ce qui faisait se hérisser les partisans du petit père Combes : crèches publiques, déambulations de St-Nicolas, processions ou bénédictions traditionnelles, croix publiques, volées de cloches...et pourquoi pas en se laissant aller à  un délire épurateur pourfendeur de l'hagiotoponymie dans nos Provinces en faisant "débaptiser" villes, villages et lieux-dits attachés par leur nom à un saint de l'Eglise catholique. Immigration-islamisation et laïcardisme échevelé se conjuguent dans la même perspective de destruction de notre identité civilisationnelle !

Notre Civilisation est d'un âge immense, developpée sur nos terres par les descendants de ces cavaliers conquérants dont les Dieux allaient par trois, imprégnée d'un christianisme adapté à son infrastructure mentale et religieuse et qui, incomparable, doit être défendue et préservée dans tous ses aspects dont l'Islam (qui s'incrustera avec ou sans voiles tant que ses partisans seront présent en nombre sur nos terres) ou l'absence d'élan mystique ne font pas partie. C'est pourquoi il est fort regrettable que pour se faire admettre aux mangeoires d'une République gangrénée par les FrèresTrois Points, une politicienne prétendant représenter "la France et les Français" en vienne à donner du grain à moudre aux ennemis de notre identité et de notre civilisation. 

Rassemblement Résistance Reconquête !


22:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)