Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2014

Dimanche 12 octobre : TOUS A RUNGIS (94) à la 8e Journée de Synthèse nationale

1415048963.2.jpg

Achetez votre billet en ligne cliquez ici

05/06/2014

MERCREDI 25 JUIN, A PARIS : NON AU TRAITE TRANSATLANTIQUE !

25 juin SN.jpg

16/01/2014

La NDP soutient la manifestation "Jour de colère" du dimanche 26 janvier

 

NDPLOGO.jpgCommuniqué de presse de la NDP :

 

La Nouvelle Droite Populaire soutient la manifestation « Jour de colère » du dimanche 26 janvier.

 

François Hollande essaie de nous faire croire tout et n’importe quoi. Il ne sait plus quoi inventer pour cacher l’état lamentable dans lequel notre pays est tombé.

 

En réalité, François Hollande n’est ni libéral, ni socialiste, il est encore moins social-démocrate ou patriote comme il le prétend ; François Hollande n’est qu’un petit mondialiste servile qui mène, tout comme ses prédécesseurs, une politique soumise aux ordres de la haute-finance planétaire.

 

Cela, les Français sont de plus en plus nombreux à s’en rendre compte, ils sont aussi de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir le supporter. Voilà pourquoi ils ne croient plus dans les carabistouilles de la classe politique. Voilà aussi pourquoi ils seront nombreux le dimanche 26 janvier prochain sur le pavé parisien pour manifester leur légitime colère.

 

12/01/2014

Dimanche 26 janvier : TOUS A PARIS !

5746_1411440249095328_820353634_n.jpg

24/10/2013

LUNDI 11 NOVEMBRE : 7e JOURNEE DE SYNTHESE NATIONALE

 

7 jni 2013 11 11 2.jpg

 

Lundi 11 novembre prochain aura lieu à Rungis (Espace Jean Monnet – 47, rue des Solets, SILIC) notre 7e Journée nationale et identitaire (*). Celle-ci aura pour thème : "Contre la répression socialiste, DEFENDONS LA LIBERTE !". Dans le contexte où nous vivons depuis plusieurs mois, cette réunion prend une importance qui ne vous échappera certainement pas.

 

Depuis le mois de juin la répression s'abat en effet sur toutes les forces de la résistance patriotique et identitaire. Provocations grossières, arrestations arbitraires, incarcérations scandaleuses, dissolutions de mouvements, fermetures de locaux et de lieux de réunions, attaques de militants, procès intentés aux media libres, interdictions de manifestations comme ce fut le cas le 14 septembre dernier à Paris, se succèdent sans que cela semble émouvoir les bons amis de la démocratie. Bref, tout est fait pour museler ceux qui s'opposent à la politique mondialiste du gouvernement.

 

A tout cela, il convient d'ajouter les difficultés que nous avons rencontrées pour trouver une salle ayant la capacité de pouvoir accueillir notre réunion annuelle du 11 novembre. Toutes les salles parisiennes avec lesquelles nous travaillions jusqu'à présent nous ont informés que, comme par hasard, elles ne pourraient pas nous recevoir cette année. Allez donc savoir pourquoi ? Quant aux autres, les tarifs demandés (à savoir plusieurs dizaines de milliers d'euros pour la journée) excluaient de suite toutes négociations.

 

Mais, il en faut plus que cela pour nous décourager. Nous avons décidé de relever le défi.

 

Voilà pourquoi nous avons décidé de nous rabattre sur une salle de banlieue. A Rungis en l'occurrence. Certains d'entre vous connaissent cet endroit, c'est là que nos camarades de Terre et peuple organisent chaque année, depuis 3 ans, leur Table-ronde (cette année, elle aura lieu le 1er décembre).

 

Pour nous, le pari est audacieux. Nous voulons réussir cette manifestation populaire d'opposition aux dérives totalitaires du pouvoir socialo-mondialiste. Nous ne pouvions pas céder aux pressions. Depuis 7 ans Synthèse nationale a tenu tous ses engagements. En 7 ans, la revue et l'association sont devenues des éléments essentiels du combat nationaliste et identitaire.

 

Le lundi 11 novembre nous avons besoin de votre présence à tous pour faire en sorte que la réussite de cette journée soit un véritable pavé lancé dans la gueule de ceux qui veulent nous faire taire.

 

Tant que les nationalistes seront debout, la France vivra. Le 11 novembre, nous comptons sur vous tous.

 

Faites-nous savoir si vous pouvez nous aider à organiser la journée (synthesenationale@club-internet.fr).

 

Les frais engagés sont quasiment le double de ceux des autres années. Aidez-nous, prenez dès maintenant votre billet (envoyez 10,00 €, correspondant à l'entrée, ainsi que vos coordonnées, un coupon vous sera retourné).

 

Faites savoir autour de vous que le lundi 11 novembre, la France française a rendez-vous à la 7e Journée de Synthèse nationale.

 

 

Roland Hélie

Directeur de

Synthèse nationale

(*) Circulaire invitation : cliquez ici

 

14/08/2013

Manif du samedi 14 septembre pour la libération d'Esteban : DES CARS DE TOUTE LA FRANCE !

1150282_203506956480643_1541735031_n.jpg

Pour vous inscrire clique ici

24/07/2013

« Dissolutions » : le feuilleton de l’été signé Manuel Valls…

 

imagesCAASDS64.jpgUn communiqué de Roland Hélie,

Directeur de Synthèse nationale :

 

« Dissolutions » : le feuilleton de l’été signé Manuel Valls…

Après avoir dissout, il y a 15 jours, sous des prétextes plus que fallacieux, les mouvements (déjà auto-dissous) 3e Voie et JNR ainsi que l’association « Envie de rêver », l’apprenti dictateur Manuel Valls vient de nous pondre un nouvel épisode de sa série de l’été, à savoir la dissolution par le ce que l’on appelle encore un « Conseil des ministres » de l’œuvre française (institution nationaliste créée il y a 45 ans par Pierre Sidos) et des Jeunesses nationalistes. Là aussi les raisons de cette décision sont pour le moins discutables.

Quoi qu’il en soit, de telles mesures révèlent l’incapacité totale du gouvernement à gérer la crise qu’il a lui-même engendrée. Au moment où la terreur issue de masses importées s’impose partout dans le pays, au moment où la révolte sociale se développe, au moment où une partie de plus en plus grande de la jeunesse française bascule aux côtés de la résistance nationale, au moment où le pouvoir maintient en prison des jeunes patriotes, tels Esteban et Samuel, et fait preuve d’un laxisme scandaleux à l’égard des émeutiers de Trappes et d’ailleurs, le ministricule incapable de la Place Beauvau, celui que l’histoire retiendra sous le sobriquet peu flatteur de Manuel Gaz, multiplie les provocations liberticides.

Hier 3e Voie et les JNR, aujourd’hui l’œuvre française et les Jeunesses nationalistes… Demain, à qui le tour ? Au Printemps français ? Au Front national ? Pourquoi pas à  l’UMP pendant qu’on y est ?

Mais, hélas pour cette clique d’incapables qui constitue le gouvernement, le prochain épisode de cette funeste série estivale pourrait bien être, à la rentrée, celui du retour de bâton. Le printemps dernier risque fort de n’avoir été que la répétition générale de ce que sera l’automne prochain...

 

20/07/2013

Samedi 14 septembre, par milliers, TOUS A PARIS !

 

944254_155476037971650_147186554_n.jpg

Plus d'infos très bientôt...

 

07/06/2013

L'agression gauchiste tourne mal...

Un communiqué de la Nouvelle Droite Populaire :

Depuis ce matin, toutes les forces du Système se déchaînent. Une fois de plus les sectaires de la gauche socialo-communiste et les imbéciles de la droite molle ont réagi à l’unisson sans même savoir ce qu'il s’est vraiment passé. Ils jettent à la vindicte des coupables présumés, ils dénoncent sans preuve des organisations et ils racontent à peu près n’importe quoi sans même vérifier la réalité des faits. Pour eux un nationaliste est forcément un agresseur et un gauchiste forcément un agressé.

Or, avec quelques heures de recul, il semble que la vérité soit tout autre que celle véhiculée par les tenants de la pensée unique. En fait d’ « agression commanditée » et d’ « assassinat prémédité », comme on a pu l’entendre abondemment sur certains médias, il semble que cette malheureuse affaire se résume à une banale altercation provoquée par des insultes prodiguées par un groupe de militants d’extrême gauche envers des jeunes gens dont l’allure ne leur plaisait guère et qui faisaient des achats dans une vente privée.

Autre élément allant à l’encontre de la première version des faits : le premier coup de poing aurait été asséné par l’un des gauchistes selon les témoins présents. L’état regrettable dans lequel se retrouve le militant d’extrême gauche relève plus de sa malencontreuse chute accidentelle que de la violence des faits.

Les Mélenchon, Valls, Kosciusko-Morizet et autres politicards en mal de sensations feraient mieux de remuer sept fois leurs langues dans leurs bouches avantde se répandre en calomnies et exiger des lois liberticides à l’encontre des mouvements nationalistes.

 

04/06/2013

Pas une arme pour nos ennemis !

 

MANIF ANNULEE (REPORTEE)

manif 16 juin.jpg

Un communiqué de la Nouvelle Droite Populaire :

Depuis plus de deux ans la presse aux ordres de l’oligarchie mondialiste nous raconte n’importe quoi sur la situation en Syrie. D’intoxications manifestes en mensonges patentés elle réussit à faire passer les terroristes islamistes qui cherchent à déstabiliser ce pays pour des « démocrates progressistes » et les partisans baasistes du Président Bachar El Assad pour des bourreaux sanguinaires. Du grand n’importe quoi… On se croirait revenus 15 ans en arrière, à l’époque où les apprentis sorciers occidentaux soutenaient les tueurs de l’UCK au Kosovo. Le résultat, on le connaît, la création d’un état mafieux qui soutient les réseaux islamistes en Europe. De plus, l'épisode libyen, avec les conséquences que l'on connait tant au Mali q'au Niger ne semble pas avoir été médité par les va-t-en-guerre de la "diplomatie" européenne.

En levant l’embargo sur les livraisons de matériels de guerre en Syrie, l’Europe s’apprête à distribuer des armes à ses ennemis les plus sanguinaires, à savoir les terroristes islamistes qui veulent imposer leur loi partout où ils sont présents. Cela, nous ne pouvons l’accepter.

Voilà pourquoi la Nouvelle Droite Populaire appelle les nationalistes français et européens à participer nombreux à la manifestation organisée à l’initiative du mouvement 3e Voie dimanche 16 juin à 15 h 00, Place Monge (métro Monge) à Paris Ve, sur le thème : EN SYRIE COMME A PARIS, PAS UNE ARME POUR NOS ENNEMIS !

 

MANIF ANNULEE (REPORTEE)

 

14/05/2013

LE S.O. DES JNR A EVITE LE PIRE !

 

peuple en marche.jpg

Un communiqué de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et membre du Bureau de la Nouvelle Droite populaire :

 

Ici et là, on me rapporte certains propos critiques à l’encontre du Service d’ordre des JNR qui assurait, dimanche matin, la sécurité du cortège de l’Union sacrée des patriotes français. 

 

Ceux qui colportent de telles allégations feraient mieux, s’ils sont des nationalistes sincères, ce dont je ne doute pas, de se réjouir de l’efficacité du S.O.. En s’interposant courageusement entre les forces de répression du Système et la foule légitimement excédée par la provocation des Femen, le SO des JNR a évité que la manifestation dégénère et que des dizaines de jeunes patriotes se retrouvent au mieux en garde à vue, ou au pire à l'hôpital....

 

Si cela avait été le cas, ce matin, Hollande, Valls, l'oligarchie mondialiste et la clique journalistique seraient trop heureux de pouvoir assimiler notre belle démonstration de force de dimanche aux scènes de violences qui se sont déroulées hier soir à Paris.

 

Une manifestation nationaliste, c’est un acte politique, ce n’est pas un défouloir collectif. Remercions le SO des JNR pour son action et son sang-froid.

 

13/05/2013

UNION SACREE DES PATRIOTES : PRES D'UN MILLIER DE NATIONALISTES DANS LES RUES DE PARIS POUR CELEBRER JEANNE D'ARC, COMMEMORER SEBASTIEN ET COMBATTRE LE MONDIALISME !

Ce dimanche 12 mai, à 10 h 00, c'est près d'un millier de militants nationaux et nationalistes qui a répondu présent, Place de la Madeleine, à l'appel des mouvements 3e Voie, Nouvelle Droite Populaire, Europe Identité, France nationaliste, Réseau identitaire, MNR, et bien d'autres pour manifester contre le mondialisme.

Cette démonstration de force de la résistance patriotique s’est déroulée sans incident. Le cortège unitaire, ouvert par une grande banderole sur laquelle on pouvait lire « UNION SACREE DES PATRIOTES CONTRE LE MONDIALISME », avait une fière allure en cette belle matinée ensoleillée. Des centaines de drapeaux tricolores ainsi que ceux aux couleurs de nos provinces de France donnaient un air festif à la manifestation. Il est vrai que dans la période sombre que traverse notre pays, un an après le retour aux affaires des socialistes, ce cortège était de nature à redonner l’espoir aux militants et aux Parisiens qui étaient venus nombreux sur les trottoirs de la rue de Rivoli pour l’applaudir.

Au mois de février dernier, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et membre du Bureau de la NDP, avait appelé, à l’issue d’une manifestation devant le Panthéon, à la constitution d’un vaste front nationaliste et populaire unitaire contre le mondialisme. Trois mois plus tard ce front est en train de prendre forme. Le climat d’agitation qui se développe à travers le pays étant de nature à accélérer les choses.

Inquiet de voir se développer un tel mouvement, le pouvoir socialiste, à la solde des mondialistes, se devait de réagir. C’est ainsi qu’il tenta une grossière provocation en envoyant ses chiennes de garde, les Femens, narguer, sous la haute protection des forces de police massivement déployées, les patriotes qui arrivaient Place des Pyramides, là où se trouve la statue de Sainte Jeanne d’Arc, héroïne de la Patrie. Quatre péronnelles, les seins à l’air, ont déployé d’un balcon situé au quatrième étage d’un immeuble donnant sur cette place, une banderole sur laquelle on pouvait lire « Sextermination (?... il faudra nous expliquer) for nazism ». Visiblement, elle ne savent pas parler français, mais elles ont la prétention de donner des leçons aux Français... incroyable.

Nous avons aussitôt compris la manœuvre. Le pouvoir, comptant sur la légitime exaspération des manifestants qui arrivaient en masse, voulait les disperser avant que les responsables des organisations nationalistes prennent la parole. Cela aurait pu marcher mais les provocateurs de la bande à Manuel Gaz n’avaient pas prévu l’efficacité et le sang-froid du service d’ordre des JNR qui réussit à éviter tout affrontement direct avec les CRS en s’interposant afin de protéger les patriotes. Piteusement, au bout d’une heure, les quatre folles dégagèrent de leur balcon (en fait celui d’un appartementappartenant à l’administration - comme c’est curieux !) grace à l’intervention des pompiers et disparurent subitement dans un car de police. Pitoyable rôle que celui de petites domestiques de l’hyperclasse apatride….

L’ordre revenu, le meeting pouvait donc commencer. Et ce fut un grand moment. Se succédèrent à la tribune : Hervé Van Laethem, dirigeant du mouvement Nation, Roland Hélie, notre directeur, Richard Roudier, animateur du Réseau identitaire et président de la Ligue du Midi, et Serge Ayoub, porte-parole de 3e Voie et principal organisateur de cette grande et belle manifestation de la France française.

Très bientôt vous pourrez suivre ces interventions sur ce site.

Le 12 mai 2013 aura été une nouvelle occasion pour les nationalistes de prouver leur force et leur volonté de se rassembler. Au-delà de la contestation actuelle contre la dénaturation du mariage, il est temps de proposer une alternative crédible au système qui, depuis trop longtemps, veut détruire nos identités, nos libertés et les fondements de notre civilisation. Comme l'a proclamé Roland Hélie en concluant son discours : « Combattre la loi Taubira, c’est bien. Abattre l’idéologie mondialiste, c’est mieux ! ».

Et comme chez nous ça se termine toujours par une fête, c'est dans une ambiance de franche camaraderie que plusieurs centaines de jeunes nationalistes (et de moins jeunes) se sont retrouvés dimanche après midi pour assister à un concert donné par nos amis italiens du groupe Drizzatorti, venu spécialement de Rome, et par notre Cher Dr Merlin... et au diable les Femen !

 

16/03/2013

Dates à retenir :

sn pme 9 av.jpg

Retenez la date, invitation sur demande :

synthesenationale@club-internet.fr

 

Autres dates à retenir :

lille sn.jpg

ndp sen manif5.jpg

On en reparle...

 

 

13/03/2013

Un militant du mouvement 3e Voie lâchement agressé dans les Hautes-Pyrénées :

Le communiqué commun de la Nouvelle Droite Populaire et de Synthèse nationale :

 

Un militant de la section des Hautes-Pyrénées du mouvement solidariste 3e Voie, Anthony, a été lâchement agressé lundi dernier par une bande constituée d’une quinzaine de nervis. Vue la gravité des blessures, plusieurs coups de couteaux, ses proches craignaient le pire (cliquez là). Mais, fort heureusement, dans un communiqué publié aujourd'hui, la direction de 3e Voie nous donne des nouvelles plutôt rassurantes d’Anthony.

 

Ce type d'agressions sauvages semble se développer depuis quelques mois. Rappelons les incidents qui se sont produits le 11 novembre dernier à Paris aux alentours de la salle où se déroulait notre journée de Synthèse nationale (cliquez ici), les tentatives d'agressions à la sortie de la messe pour le repos de l’âme de José Antonio Primo de Rivera et de celle du Général Franco à côté de l’église St Nicolas du Chardonnet en novembre aussi, et, plus récemment, l’attaque contre la salle où se tenait, quelques heures plus tôt, la réunion annuelle des Amis de Rivarol. Cela commence à bien faire !

 

Le pouvoir socialo-mondialiste, en pleine déconfiture, semble renouer avec les minables recettes d’un temps que l'on imaginait révolu pour tenter de museler l’opposition nationaliste, à savoir l’utilisation des bandes armées ethniques ou/et gauchistes. Qu’il se souvienne que cette méthode lâche n’a pas marché dans le passé… Qu’il sache que celle-ci ne marchera pas mieux aujourd’hui. Les nationalistes représentent la seule alternative crédible au Système mondialiste. Rien ne fera cesser notre combat pour sauver notre peuple et pour la renaissance de la France et de l'Europe.

 

La Nouvelle Droite Populaire (cliquez là) et la revue Synthèse nationale expriment, suite à cette agression, leur solidarité militante à 3e Voie et souhaite un rapide rétablissement à son adhérent agressé.

 

18/02/2013

Campagne d'adhésions 2013 à la Nouvelle Droite Populaire

IMG_5775.JPGTexte de la circulaire adressée aux adhérents de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Cher(e) Adhérent(e),

 

Au cours de l’année 2012, la Nouvelle Droite Populaire a pleinement rempli son rôle au sein de la Droite nationale dont elle entend incarner l’aile nationaliste et radicale.

 

Ainsi, outre notre participa­tion aux élections législatives du mois de juin (avec nos al­liés du Parti de la France et du MNR unis au sein de l’Union de la Droite nationale), nous avons organisé, avec la revue Synthèse nationale, plusieurs réunions publiques dont la plus importante fut la 6e journée de Synthèse nationale le 11 no­vembre dernier qui rassembla plus de 600 participants.

 

Auparavant, le dimanche 13 mai, la NDP prenait comme chaque année la tête de la grande manifestation natio­naliste unitaire contre le mondialisme organisée à l’initiative du mouvement 3e Voie à l’occasion de la fête nationale de Jeanne d’Arc à Paris.

 

De plus, nous avons au cours de l’année écoulée multiplié les campagnes de sensibilisa­tion de l’opinion sur les sujets qui nous sont chers. Au mois de juin, nous avons ainsi dis­tribué des tracts contre la re­pentance institutionnalisée à l’occasion de l’anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie. Mais la plus remarquée de ces campagnes fut sans doute la diffusion massive au cours de l’été du Guide de survie en société islamique (un docu­ment de 60 pages distribué à plus de 6 000 exemplaires).

 

Aussi, depuis le début du mois de décembre nous avons en­gagé une nouvelle campagne militante pour exiger la dis­solution de l’officine parasi­taire anti-française SOS-Ra­cisme.

 

Enfin, en ce début d’année 2013 nous avons pris active­ment part à l’organisation de la manifestation contre le mon­dialisme qui s’est déroulée à Paris le samedi 2 février…

 

Le prochain grand rendez-vous sera le dimanche 12 mai prochain à Paris pour une nouvelle grande manifestation qui marquera notre volonté de construire un vaste Front na­tionaliste et populaire anti­mondialiste. De plus, en 2013, nous organiserons des Journées de Synthèse nationale en Province. La première aura lieu à Lille le dimanche 7 avril.

 

Vous le voyez, la Nouvelle Droite Populaire ne manque jamais une occasion de ré­pondre à sa mission d’être à l’avant-garde du combat contre le mondialisme des­tructeur des peuples et des nations.

 

Nous ne nous faisons aucune illusion sur la capacité du nou­veau pouvoir issu de la Prési­dentielle de mai 2012 à régler la crise politique, économique et identitaire qui ronge chaque jour un peu plus notre civilisa­tion. Quant à la pseudo-Droite, incarnée par la piteuse UMP, elle ne semble guère plus cré­dible. En réalité, ces deux forces mènent, lorsqu’elles sont au pouvoir, la même poli­tique de soumission aux dé­sidératas de l’hyper classe mondialiste.

 

A cette conception mortifère de notre avenir, nous opposons la nécessité d’instaurer un Ordre nouveau, nationaliste, populaire, social et identi­taire.

 

Ce combat est votre combat. Nous ne pouvons le mener, et le gagner, que si nous sommes TOUS mobilisés. Or le premier acte de mobilisation, c’est l’adhésion au mouvement. Vous le savez bien puisque au cours de ces deux dernières années vous avez adhéré, ou ré-adhéré, à la NDP.

 

Toutes nos activités sont ex­clusivement financées par les adhésions et les dons. Nous ne disposons d’aucune autre source de revenus. Voilà pourquoi nous vous deman­dons ici de prendre votre carte 2013 à la NDP.

 

Nous savons que nous pouvons compter sur votre fidélité à tous.

 

Le Bureau national de la NDP

 

La circulaire cliquez ici

Le bulletin d'adhésion 2013 cliquez là