Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2016

La Xe Journée de Synthèse nationale, dimanche 2 octobre dernier à Rungis

23:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

10/09/2015

L'EVENEMENT DE LA RENTREE : LES BRIGANDES A LA 9e JOURNEE DE SYNTHESE NATIONALE

9jni1.jpg

9jni3.png

 

23:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

12/03/2015

Dimanche prochain 15 mars, Roland Hélie interviendra lors des Assises pour la Liberté d'expression à Rungis

ass lib rl 2015.jpg

Programme de la journée cliquez ici

11:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

09/01/2015

Une certaine dose de perversion quand même...

 

Roland Hélie  2 2014.jpgRoland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

 

Depuis l’annonce du massacre qui s’est déroulé dans les locaux de Charlie hebdo, le 7 janvier, on assiste à un concert de réactions presque toutes aussi dégoulinantes de niaiseries et d’irresponsabilités les unes que les autres. Toute la classe politico-médiatique y va de son couplet rappelant à qui veut encore l’écouter que cet attentat ne doit pas engendrer « des amalgames douteux » ou encore que « l’islam est une religion de tolérance qu’il ne faut pas confondre avec les tueurs fanatisés ». De Hollande à Sarkozy en passant par Juppé et autres Filippetti, chacun rivalise dans le compassionnel de circonstance et les bons sentiments de vierges effarouchées.

 

Toutes ces simagrées ne doivent pourtant pas nous faire oublier l’énorme part de responsabilité que portent ces gens dans la situation actuelle. A force de refuser de voir les réalités en face, ceux qui sont sensés depuis des décennies diriger notre pays, qu’ils soient de la droite molle ou de la gauche dogmatique, par confort intellectuel ou par soumission à la volonté mondialiste de broyer les identités, ont créé les conditions du carnage qui nous attend. Ils ont bonne mine aujourd’hui d’appeler à « l’unité nationale » alors qu’ils ont tout fait (et qu’ils continueront à tout faire) pour détruire notre nation et anéantir notre civilisation.

 

Depuis cinquante ans les nationalistes sonnent le tocsin. Nous ne cessons de prévenir que l’importation sur notre sol d’une masse de gens déracinés qui ont une toute autre approche des choses que la nôtre ne peut entrainer à terme que des problèmes graves. Lorsque nous disons cela, je précise que c’est sans aucun mépris pour quiconque. Toute civilisation est respectable chez elle, à condition qu’elle reste chez elle. L’islam est peut être une religion adaptée aux pays où il a prospéré mais il se trouve qu’ici, en France, nous sommes en Europe, terre de tradition helléno-chrétienne hérissée de cathédrales et de beffrois sur laquelle il n’a pas vocation à se développer.

 

Mais l’immigration massive et incontrôlée n’est pas la seule raison que nous ayons d’imputer à la classe dirigeante la responsabilité du développement du terrorisme islamique. Depuis une trentaine d’années les gouvernements successifs, et leurs chiens de garde que sont les journalistes aux ordres, se sont tous alignés servilement (à l’exception de Villepin au moment de la seconde guerre du Golfe, reconnaissons-le) sur la volonté américaine de déstabiliser le monde arabe. De l’Irak à la Lybie et de l’Egypte à l’Afghanistan, chacun a pu constater « la brillante réussite » de cette politique hasardeuse imposée par les lobbys et légitimée par quelques donneurs de leçons patentés. Le dénommé Bernard-Henri Levy étant un étalon en la matière. Cette politique belliciste continue à faire des ravages en Syrie aujourd’hui.

 

Revenons à l’attentat qui a visé Charlie hebdo. Cela étonnera peut être certains mais nous aussi nous avons un cœur et, par conséquent, nous partageons la peine des proches des victimes de la tuerie. Cela étant dit, je n’aime pas Charlie hebdo (1). Ce journal réputé satirique est en fait très conforme au « politiquement correct ». Lorsqu’il s’en prend à l’islam, c’est avant tout pour des raisons sociétales. Il refuse de reconnaître la dimension ethnique qui nous en sépare.  L’esprit dans lequel les caricatures de Mahomet ont été publiées il y a quelques années ne pouvait qu’à un moment ou un autre entrainer des représailles de la part des islamistes. Ce moment est hélas arrivé. C’est triste, mais c’est ainsi.

 

Quoiqu’il en soit, il faudra un jour nous expliquer comment d’un côté on se permet d’insulter une croyance quelle qu’elle soit et que de l’autre on favorise l’implantation de celle-ci sur notre sol. Il doit y avoir une certaine dose de perversion chez ces gens là...

 

Note

(1) Un bémol cependant : je n’oublie pas qu’en juin 2013, au moment de l’affaire Esteban/Méric, Charlie hebdo avait publié un article, signé du politologue Jean-Yves Camus, allant à contre-courant des trombes d’insultes déversées alors sur les nationalistes.

 

Faites un don à SN.jpg

 

12:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

28/12/2014

2014 : UNE ANNEE DE COMBAT AVEC SYNTHESE NATIONALE

 

2014 rétro.jpg

 

Janvier 2014 :

 

Dès le début du mois de janvier Les Bouquins de Synthèse nationale sortent le nouveau livre de Jean-Claude Rolinat, La faillite de Mandela, consacré au bilan désastreux du chef de l'ANC en Afrique du Sud. L'icône de la bienpensance universelle étant décédée début décembre 2013, il n'aura fallu qu'un mois à notre organisation pour remettre les choses à leur place.

 

3-Rolinat.jpg

 

Notre ami Jean-Claude Rolinat, qui ne ménage jamais ses efforts pour faire avancer nos idées et diffuser ses livres cliquez ici, fera un certain nombre de conférences et séances de signatures à Paris et en province cliquez là.

 

Ce livre est toujours disponible cliquez ici

 

8859618_orig.jpg

 

C'est aussi au cours du mois de janvier 2014 que nous avons lancé notre site d'achat en ligne Synthèse diffusion cliquez là.

 

15 Janvier :

 

1137745283.jpg

 

Parution du n°34 de la revue Synthèse nationale. Sommaire cliquez ici. Éditorial de Roland Hélie cliquez là

 

18 Janvier :

 

2145126023.jpg

 

Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, et Robert Spieler sont invités à prendre la parole à la réunion annuelle des Amis de Rivarol présidé par André Gandillon.

 

27 Janvier :

 

Manif Jour de colère à Paris.

 

DSC_0347.JPG

 

Synthèse nationale participe à la Journée de colère organisée à Paris en distribuant 25 000 tracts. De nombreux manifestants sont venus spontanément nous demander des tracts pour les diffuser dans leurs villes.

 

tract sn 2014 01 26.jpg

 

Lire le tract cliquez ici

 

Suite à la manifestation qui rassembla plus de 150 000 personnes des provocations policières eurent lieu. Synthèse nationale réagira en ces termes cliquez ici

 

Février 2014 :

 

JCR Mandela Lib franc.jpg

 

Diffusion, tout au long du mois de février, du livre de Jean-Claude Rolinat, La faillite de Mandela.

 

25 février

 

monop rivarol.jpg

 

Solidaire de l'hebdomadaire Rivarol retiré de la vente pour de fallacieux prétextes dans les rayons presse des Monoprix, Synthèse nationale appelle au boycott de cette enseigne de la grande distribution.

 

Mars 2014 :

 

olivier grimaldi.jpg

 

Les nationalistes sont en deuil. Notre camarade et ami Olivier Grimaldi, Président du Cercle Franco-hispanique, nous a quitté le 7 mars à la suite d'une longue et douloureuse maladie cliquez ici. Nous n'oublierons jamais l'aide et les encouragements qu'Olivier nous avait apportés depuis le lancement de notre revue. Olivier était unanimement apprécié dans notre famille politique et bien au-delà cliquez ici.

 

Au cours de l'année 2014, nous avons eu aussi la tristesse de perdre plusieurs amis dont Gilbert Sincyr cliquez ici, Pierre Descaves cliquez ici et  Daniel Tallet cliquez là. Nous ne les oublions pas.

 

23 et 30 mars

 

Les élections municipales se sont déroulées partout en France ces jours là. Plusieurs listes d'Union de la Droite nationale étaient soutenues par la NDP comme ici à Asnières.

 

979552Asnires.jpg

 

Ces élections ont été marquées par une percée spectaculaires du FN. Cette percée sera confirmée aux européennes de juin. Force est de constater que dans l'état actuel des choses le créneau électoral des nationalistes est, hélas, plutôt réduit cliquez là. Cela, alors que nos manifestations et campagnes militantes reçoivent un soutien de plus en plus large. Il fallait donc en tirer les conclusions. À l'issue des municipales nous avons donc décidé d'accentuer nos efforts sur Synthèse nationale plutôt que sur la NDP. Ce d'autant plus qu'un parti comme le Parti de la France, présidé par notre ami Carl Lang, est très présent sur le terrain électoral et assume parfaitement ainsi son rôle de parti politique.

 

Avril 2014 :

 

Le mois d'avril a été riche en événements pour notre association.

 

2014 Lille SN.jpg

 

Tout d'abord, nous avons organisé sous l'impulsion de Luc Pécharman le dimanche 13 avril à côté de Lille, à Nieppe, la deuxième journée régionale Flandre Artois Hainaut de Synthèse nationale. L'invité d'honneur était Gabriele Adinolfi, Président de l'Institut Polaris de Rome.

 

Cahiers-d-histoire.couv_1.jpg

 

Ensuite, à l'occasion de cette journée, nous avons présenté le premier numéro de notre nouvelle revue, les Cahiers d'Histoire du nationalisme, revue bimestrielle qui abordera, comme son nom l'indique, l'histoire de notre famille politique. Ce premier numéro est consacré à Léon Degrelle, chef du rexisme belge, à l'occasion du vingtième anniversaire de sa disparition cliquez ici.

 

10 avril

 

Parution du n°36 de la revue Synthèse nationale

 

SN 35 couv.jpg

 

Au sommaire cliquez là

 

13 avril 

 

Deuxième journée de Synthèse nationale dans le Nord. Une belle réussite, plus de 150 participants cliquez là

 

DSC03951.JPG

 

16 avril

 

Dans le quotidien Présent, qui vient d'être repris en main par une nouvelle équipe, Roland Hélie publie une Tribune libre au sujet du conflit en Ukraine cliquez là

 

Mai 2014 :

 

Début mai, pour le lancement des Cahiers d'Histoire du nationalisme un envoi de plus de 10 000  documents, un triptyque en couleur, est effectué sur nos fichiers. Travail considérable qui a mobilisé de nombreux militants et militantes des soirées entières. Plusieurs centaines d'abonnements, aux Cahiers comme à la revue Synthèse nationale, seront enregistrés suite à cet envoi.

 

16 mai

Dîner-débat organisé à Amiens par Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, avec Roland Hélie.

 

1504240697.jpg

Compte-rendu de cette réunion cliquez ici

 10339664_477068389093315_2389518339270973243_n.jpg

Juin 2014 :

 

Dans Présent du 7 juin, un grand entretien avec Roland Hélie sur le lancement des Cahiers d'Histoire du nationalisme. cliquez ici

 

Sortie du numéro 36 de Synthèse nationale le 10 juin.

 

sn 36.jpg

Au sommaire cliquez ici

25 juin

 

Synthèse nationale organise à Paris une réunion publique contre le Traité transatlantique cliquez là. Fidèle à sa vocation militante notre organisation dénonce sans relâche toutes les fourberies des mondialistes. Ceux-ci essayant de faire passer dans l'indifférence totale ce traité nationicide.

 

sn 26 06 14 ttat.jpg

 

À cette occasion une campagne de tractage sera lancée. Elle durera tout l'été. cliquez ici

 

IMG_9763.JPG

 

Devant une salle pleine les orateurs dénoncèrent cette forfaiture. Surprise au cours de la soirée : un message de sympathie pour notre initiative contre le TTAT de... Jean-Marie Le Pen cliquez ici

 

Juillet 2014 :

10370811_604823629637190_3430261513732329399_n.jpg

 

Au cours de l'été, Estéban, militant nationaliste emprisonné depuis le 5 juin 2013 après avoir été agressé par une horde gauchiste a enfin été libéré.

 

Retour sur cette pénible affaire cliquez là

 

15 juillet

 

Parution du numéro 2 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré à François Duprat et au nationalisme révolutionnaire cliquez ici. Ce Cahier a été réalisé sous la direction d'Alain Renault, ancien secrétaire général du FN cliquez là

 

2638390_orig.jpg

 

Août 2014 :

 

Lancement de la campagne pour la 8e Journée nationaliste et identitaire qui se tiendra le dimanche 12 octobre à Rungis dans le Val-de-Marne.

 

8 JNI 1.jpg

Septembre 2014 :

 

10 septembre

 

Sortie aux Bouquins de Synthèse nationale d'un livre choc signé Georges Feltin-Tracol intitulé En liberté surveillée. Il s'agit d'un véritable réquisitoire contre le Système liberticide. Ce livre rencontrera un beau succès tant il dénonce avec réalisme toutes les dérives des mondialistes en la matière.

 

GFT Flyer 3.jpg

 

À lire absolument cliquez ici

 

Un entretien avec Georges Feltin-Tracol cliquez ici

 

20 septembre

 

Parution du numéro 3 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré à Jacques Doriot et au PPF.

 

2952915433.jpg

 

Ce numéro 3 cliquez ici est aussi la suite de l'historisme de Bernard-Henri Lejeune, paru une première fois en 1977 et réédité en 2012 par nos soins cliquez là.

 

La campagne pour la 8e Journée de Synthèse nationale continue. Des milliers de dépliants sont envoyés pour inviter les patriotes à venir nombreux le 12 octobre à Rungis cliquez ici.

 

3535029173.2.jpg

 

Parution fin septembre du numéro 37 de Synthèse nationale cliquez là

 

Octobre 2014 :

 

1621738_474304389378278_6420351679683935083_n.jpg

 

12 octobre, c'est le grand jour de l'année pour Synthèse nationale. La 8e journée se déroule avec un public encore plus nombreux que ces dernières années dans les grands halls de l'Espace Jean Monnet à Rungis cliquez ici.

 

2014-10-12 12.30.16.jpg

 

Cette année notre journée à sensiblement changé sa formule habituelle. En effet, en plus des interventions et des tables-rondes un concert fut organisé en fin d'après-midi avec Dr Merlin et le groupe Northmen Impakt (photo).

 

10612658_1496569423934265_3739085696101846511_n.jpg

 

Vous pouvez consulter les différentes interventions en cliquant ici.

 

8 JNI Aramis.jpg

 

À l'occasion de cette belle réunion le dessinateur Aramis a publié aux Bouquins de Synthèse nationale un remarquable album de 300 pages, intitulé sobrement ça calme !,  reprenant ses meilleurs dessins de presse de ces sept dernières années cliquez là. Cet album peut être un cadeau parfait à offrir à vos amis en cette période de fêtes cliquez ici.

 

10420423_388323284664642_228309091101344176_n.pngAu cours de cette journée Synthèse nationale apportera aussi son soutien à l'initiative prise à Lyon par David Charpen pour lancer l'association Résistance à l'immigration cliquez là

 

 

Novembre 2014 :

 

22 novembre

 

10342803_1511892172430309_5137576213352897785_n.jpg

 

Synthèse nationale est invitée au congrès européen organisé par le Groupe Union Défense à Nanterre. Ce sera l'occasion pour Roland Hélie de rappeler les vieilles histoires qui unissent Nanterre au GUD cliquez là.

 

Différents intervenants au congrès du GUD interrogés par l'Agence infos libres.

 

Au cours du mois de novembre plusieurs séances de dédicaces du livre d'Aramis seront organisées à Paris, en particulier par la revue Livr'arbitre et le quotidien Présent. Ce seront autant d'occasions de présenter Les Bouquins de Synthèse nationale et de faire connaître nos revues.

 

Décembre 2014 :

 

Début décembre, rebelote pour les envois en nombre. Un catalogue présentant nos productions récentes et invitant nos amis à s'abonner à nos revues est largement diffusé. Rappelons que le meilleur moyen de soutenir notre site quotidien d'information (consulté chaque jour par des milliers de personnes – parfois plus de 10 000 dans la journée) c'est de s'abonner à nos publications et d'acheter et diffuser les Bouquins de Synthèse nationale.

 

887543017.2.jpg

 

Consultez ce catalogue cliquez ici

 

7 décembre

 

Table-ronde annuelle de Terre et peuple dirigée par notre ami Pierre Vial. Robert Spieler, Georges Feltin-Tracol et Roland Hélie y prendront la parole. Record d'influence à cette belle journée et aussi à notre stand sur lequel nous avons présenté nos dernières publications :

adi gab 2014 TP.jpg

 

Le livre tant attendu de Gabriele Adinolfi, Années de plomb et semelles de vent, dans lequel il raconte avec brio ses vingt ans de cavale passés en grande partie en France entre 1980 et 2000. Rappelons que le régime corrompu de la Démocratie chrétienne qui servait de gouvernement à l'Italie jusqu'à sa chute à la fin des années 90 avait essayé de faire porter la responsabilité d'attentats barbouzards très meurtriers aux militants nationaux révolutionnaires dont Gabriele Adinolfi était l'un des idéologues cliquez ici

 

1697532143.jpg

 

Parution du numéro 4 des Cahiers d'Histoire du nationalisme consacré au Parti des Forces nouvelles, l'une des principales organisations de la droite nationaliste des années 70 et 80. Le PFN fut créé il y a 40 ans, le 11 novembre 1974. Ce cahier est réalisé sous la direction de Didier Lecerf, historien et ancien membre de la direction du PFN cliquez là.

 

10 décembre

 

Venner 2.jpg

 

Sortie, aux Bouquins de Synthèse nationale, d'un livre de Basile Cérialis intitulé Dominique Venner Soldat politique. L'auteur, étudiant grec fasciné par la vie politique française, revient sur l'engagement du fondateur d'Europe Action cliquez là

 

11 décembre

SN Gabr Adi 2.jpg

 

Conférence organisée par Synthèse nationale à Paris avec Gabriele Adinolfi pour présenter son nouveau livre.

 

Voilà résumé en quelques lignes un an de combat nationaliste et identitaire mené par Synthèse nationale.

 

Notre association et notre revue ont été créées en 2006 et, depuis 9 ans maintenant, nos convictions sont restées intactes. Face au processus de destruction des identités et des nations provoqués par les mondialistes, seul un véritable mouvement de résistance nationaliste et populaire peut libérer notre pays et notre continent.

 

Ce mouvement est en gestation un peu partout en Europe. La multiplication des manifestations, comme celles qui se déroulent actuellement en Allemagne, les résultats croissants obtenus par les formations électoralistes se réclamant de la droite nationale ici et là, la radicalisation d'un grand nombre de nos compatriotes confirment notre analyse.

 

Synthèse nationale est un centre d'agitation politique et de diffusion des idées nationalistes et identitaires. Chaque année le nombre de ses lecteurs augmente et son influence s'étend. Tout cela est possible grâce d'une part à l'équipe qui anime les revues, la maison d'édition et l'association, et d'autre part à vous tous qui nous lisez, nous encouragez et nous soutenez par différents moyens.

 

2015 sera, nous le savons déjà, une année difficile pour notre pays. Raison de plus pour ne pas baisser les bras. Écartons la peur et le doute. Le combat continue !

 

Merci à tous pour votre fidélité.

 

L'équipe de Synthèse nationale

 

Le numéro 38 de la revue Synthèse nationale

sortira en janvier 2015

 

Faites un don à SN.jpg

UN GESTE POUR NOTRE LIBERTE !

17:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

04/11/2014

La 8e Journée de Synthèse nationale : un succès !

1011634_553026088164211_1483333940836558739_n.jpg

 

David Charpen, Président de Résistance à l'immigration, au cours de son intervention

 

C’est près de 800 personnes qui, au cours de la journée de dimanche, sont venues assister à la réunion annuelle de Synthèse nationale qui se tenait à Rungis (94).

 

Dès 11 h 00, à l’ouverture des portes, nous savions que cette 8e édition des journées nationalistes et identitaires serait un succès. Une fois le guichet passé, les nombreux amis qui étaient venus parfois de très loin purent visiter les stands qui avaient été dressé dans un large couloir et dans un grand hall réservé à cet effet. Le premier d’entre ces stands était bien sûr celui de Synthèse nationale, situé juste après l’accueil, où étaient présentés les livres que nous éditons ainsi que notre nouvelle revue, née au mois d’avril dernier, Les Cahiers d’Histoire du nationalisme. De nombreux abonnements à celle-ci furent enregistrés ce dimanche. Autre attraction sur le stand, la présence du célèbre dessinateur de presse Aramis qui vient de réaliser un recueil de ses meilleurs dessins publiés ces dernières années intitulé « ça calme ! ». Cet album de 310 pages, édité par Les Bouquins de Synthèse nationale, est tout simplement hilarant. Aramis passa sa journée, ou presque, à le dédicacer. Il en fut de même pour Georges Feltin-Tracol avec son dernier livre-choc En liberté surveillée

 

Après l’étape incontournable au stand de Synthèse nationale, les visiteurs, de plus en plus nombreux au fur et à mesure que la matinée s’achevait, pouvaient rencontrer sur le stand du quotidien Présent, dont la nouvelle formule n’a échappé à personne, Francis Bergeron, Catherine Robinson, Thierry Bouzard ou Philippe Randa. Ils purent aussi visiter, dans le grand hall, celui de Rivarol où se trouvaient nos amis Jérôme Bourbon, Scipion de Salm et Robert Spieler. Il y avait là aussi le dernier numéro des Ecrits de Paris et des livres de collaborateurs de l’hebdomadaire de l’opposition nationale et européenne. A côté de Rivarol, la revue et l’association Terre et peuple dont les militants nous furent d’une aide précieuse pour la préparation de la réunion.

 

Côté mouvements, le stand du Parti de la France attira de nombreux sympathisants. Il jouxtait celui de Northmen impakt, le talentueux groupe musical qui devait se produire, juste après Docteur Merlin, à la fin de notre réunion. Il y avait aussi celui du Réseau identités et de la Ligue francilienne d’Hugues Bouchu qui diffusait le dernier livre de Richard Roudier sur le redécoupage fantaisiste de la France que veulent nous imposer Valls et Hollande. Le Cercle Franco-hispanique, fidèle de nos journées, l’association Fier de l’être avec ses fameuses cartes postales non-conformistes, étaient aussi présents ainsi que bien d’autres...

 

IMG_9993.JPG

 

Le Cercle Franco-hispanique reçoit ses amis

 

Côté stands commerciaux, le plus grand était celui de Tribann, le magasin lillois de vêtements qui rencontra un certain succès. Il y avait aussi le sympathique serrurier Pierre Chabot, bien connu des nationaux parisiens, les vins et alcools des terroirs de France et d’ailleurs qui firent un tabac. Il en allait de même pour les éditeurs comme La Diffusion du Lore, Déterna ou les Editions Damase qui présentaient leurs derniers livres parus. Partout régnait la bonne humeur et les exposants tout comme les visiteurs ne regrettaient visiblement pas d’être venus.

 

De nombreux écrivains et collaborateurs de notre revue, tels Jean-Claude Rolinat, Nicolas Tandler, Patrick Gofman, Philippe Randa, Pieter Kerstens dédicaçaient leurs ouvrages sur les stands.

 

A 11 h 30, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, prononça un discours d’ouverture dans la salle de réunion (400 places) qui était déjà presque pleine. Il annonça que cette 8e journée était dédiée à Olivier Grimaldi, fondateur du Cercle Franco-hispanique et ami de notre revue, qui nous a quitté au début du mois de mars à la suite d’une longue maladie.

 

mmmmm.jpg

 

Dès la première table-ronde, la salle est pleine

 

Débuta ensuite la table-ronde animée par Robert Spieler. Georges Feltin-Tracol, qui vient de publier un remarquable livre-choc, En liberté surveillée, développa le thème de la journée, « Nations, civilisations… des mots qui pour nous veulent encore dire quelque chose ! ». Son exposé sera prochainement en ligne sur ce site. Puis Arnaud Raffard de Brienne attaqua le nationicide Traité transatlantique. Il rappela que Synthèse nationale fut la première, à droite, à dénoncer ce traité. Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France, évoqua pour sa part l’engagement politique et David Charpen, Président de Résistance à l’immigration, l’engagement associatif. Enfin Richard Roudier, Président du Réseau identités développa les propositions identitaires sur le redécoupage de la France.

 

IMG_9981.JPG

 

L'espace restauration qui ne désemplie pas

 

A partir de midi, jusqu’au milieu de l’après-midi, l’espace restauration ne désemplie pas un instant.

 

RUNGIS tribune 2014 10 12 -55-.JPG

 

Luc Pécharman, Jérôme Bourbon, Serge Ayoub, Roland Hélie, Francis Bergeron, Pierre Vial

 

A 15 h 30 débuta le meeting très attendu. Luc Pécharman ouvrit la séance avec une brillante intervention sur la « novlangue », fléau des identités. Puis ce fut le tour de Francis Bergeron qui profita de son intervention pour présenter le nouveau Présent. Jérôme Bourbon qui lui succéda fit, avec le talent que nous lui connaissons, une analyse de la situation politique du moment et rappela que Rivarol était à nouveau victime de la répression du Système. Ce fut le tour de Serge Ayoub. Le porte-parole du Courant solidariste français fit un exposé sur la notion du temps. Le temps qu’il a fallu pour créer une nation comme la France ou une civilisation comme la civilisation européenne. Ce qui ne se fait pas avec le temps ne résiste pas à l’épreuve du temps. Pierre Vial pour sa part nous fit, comme d’habitude, un remarquable exposé sur nos identités menacées. Ce fut un délice de l’écouter.

 

10387306_553026041497549_1955585977349879829_n.jpg

 

Roland Hélie lors de la séance d'ouverture

 

Enfin Roland Hélie conclu le meeting en appelant les participants à continuer et amplifier le combat nationaliste et identitaire : « Nous ne pouvons pas nous résigner à voir notre nation et notre civilisation disparaître. Le combat que nous menons ne s’arrête pas aux échéances électorales, c’est un combat qui doit nous mener à la victoire. Le XXIe siècle sera celui du réveil des peuples et des nations ! »…

 

10612658_1496569423934265_3739085696101846511_n.jpg

 

Nothmen impakt, un groupe comme on les aime

 

La partie politique de la journée étant terminée, ce fut la partie festive qui commença. Docteur Merlin et Northmen Impakt se chargèrent parfaitement de faire passer en chanson les messages qui sont les nôtres. Le concert fut un véritable succès. Terminer une Journée de Synthèse nationale par un concert était une première. Gageons que cela devienne une tradition…

 

A 18 h 30, comme prévu, les portes se refermèrent et chacun rentra chez soit avec la ferme volonté de se battre pour que vive la France française et que vive l’Europe européenne !

 

16:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

10/10/2014

Dimanche 12 octobre : TOUS A RUNGIS !

8 JNI R Hélie.jpg

8 JNI R Spieler.jpg

8 JNI Northmen impakt.jpg

8 JNI RESTAURANT.jpg

Plus d'informations cliquez ici

09:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

28/06/2014

Le premier tract de la campagne contre le Traité tansatlantique

NON AU TRAITE

TRANSATLANTIQUE !

Depuis quelques années se concocte dans la plus grande discrétion un Traité qui liera définitivement le sort de l’Europe au bon vouloir des tenants de la haute-finance mondialiste.

Ce Traité aura pour conséquences :

la mise en place de nouvelles institutions transatlantiques pour influencer un nombre croissant de décisions politiques,

la standardisation, au mépris des particularismes locaux, de nombreuses législations européennes et américaines aussi bien sur le plan commercial que sécuritaire,

une diplomatie européenne de plus en plus alignée sur celle des Etats-Unis,

la mise en place d’une gouvernance mondiale basée sur les normes marchandes.

L’Europe de Bruxelles était un premier pas vers l’anéantissement des libertés et des identités, le Traité transatlantique est une nouvelle étape vers l’uniformisation planétaire.

En réalité ce Traité ne fera qu’accroitre le pouvoir de l’hyper-classe apatride au dépend des peuples et des nations.

Cela, nous ne pouvons l’accepter !

ILS VEULENT NOTRE SOUMISSION,

NOUS VOULONS NOTRE LIBERATION !

Synthèse logo.JPG

LA REVUE NATIONALISTE ET IDENTITAIRE

Imprimez et diffusez ce tract autour de vous cliquez ici

 

11:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

26/06/2014

Belle réussite de la conférence de Synthèse nationale contre le Traité transatlantique mercredi soir à Paris...

IMG_9763.JPG

Hugues Bouchu, Eric Pinel, Arnaud Raffard de Brienne,

Roland Hélie, Robert Spieler et Serge Ayoub.

 

L'Espace Dubail était à peine suffisant hier soir pour la première réunion organisée par Synthèse nationale contre le Traité transatlantique. Même le match de foot ball n'avait pas découragé les patriotes de venir nombreux écouter les orateurs invités de notre revue exposer les raisons de s'opposer à ce traité liberticide.

 

Se succédèrent dans l'ordre : Hugues Bouchu, Président de la Ligue francilienne (membre du Réseau identités), à qui il revenait la lourde tâche d'ouvrir la réunion, Eric Pinel, ancien député européen et membre du Bureau national du Parti de la France, qui nous fit part de son expérience à Strasbourg en tant qu'élu, Serge Ayoub, militant solidariste bien connu qui, visiblement, n'a rien perdu de son enthousiasme malgré la vague de répression scandaleuse qui visa ses mouvements il y a tout juste un an, Robert Spieler, ancien député, fondateur de la Nouvelle Droite Populaire et chroniqueur apprécié de l'hebdomadaire Rivarol, Arnaud Raffard de Brienne, écrivain et collaborateur régulier de Synthèse nationale et de Rivarol, qui publiera aucours de l'été un livre réquisitoire contre ce traité, et enfin Roland Hélie qui termina la réunion en appelant les Français attachés à leur liberté et à leur identité à se mobiliser au cours de l'été pour alerter nos compatriotes sur ce qui est en train de se concocter dans leur dos.

 

Dans les jours qui viennent, nous reviendrons sur la campagne militante de Synthèse nationale.

 

Nous tenons à remercier les médias qui ont annoncé cette réunion : Rivarol, Présent, TV Libertés, Radio Courtoisie, les sites Altermédia, le MNR, Terre et peuple, Solidarisme, Le nouveau NH, Zentropa et tous les autres...

 

Enfin, à l'issue de la réunion, Roland Hélie a donné rendez-vous à tous les amis de Synthèse nationale dimanche 12 octobre pour notre 8e Journée nationale et identitaire...

 

 

sn 26 06 14 ttat.jpg

 

18:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

24/06/2014

Mercredi soir, contre le Traité transatlantique : TOUS A PARIS A LA REUNION DE SYNTHESE NATIONALE !

11:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

27/02/2014

Monoprix boycotte Rivarol ! Boycottons Monoprix !

monop rivarol.jpg

Yves Darchicourt

 

Les dirigeants du Groupe Monoprix se sont donc lamentablement couchés ! Les rayons "presse" de tous leurs magasins ne proposeront plus l'hebdomadaire Rivarol à leur clientèle.

 

Prétexte invoqué : deux articles du numéro 3124 dont les titres seuls  - l'insupportable police juive de la pensée et France juive vs BBB - auraient hérissé des chalands au cerveau formaté par la propagande instituée des bidules dits "anti-racistes" et par le pilonnage cérébral des médias largement ouverts aux associations représentatives d'un lobby qui n'existe pas. S'en est suivi une campagne haineuse orchestrée par de soit-disant clients sur la page facebook de l'enseigne appelant directement au boycott des magasins Monoprix par tous les militants et sympathisants de l'anti-racisme à géométrie variable professé par nos "élites".

 

Il s'agit bien évidemment là d'une nouvelle péripétie de l'acharnement d'une minorité contre un hebdomadaire qui depuis plus de soixante ans représente fort brillamment et sans concession aucune l'opposition nationale et européenne et qui est devenu le symbole de la Résistance au nouvel ordre mondial voulu par les fortunes anonymes et vagabondes destructrices des peuples et des nations.

 

Par lâcheté, les dirigeants du Groupe Monoprix ont choisi de soumettre aux diktats des dispensateurs de la pensée unique. Par lâcheté ou par intérêt comptable mal apprécié...car après tout, les souchiens, les Gaulois, les patriotes ou tout simplement les citoyens ulcérés par la dictature rampante qui interdit, censure et réprime sont aussi des consommateurs et parmi eux il en est sans doute nombre qui - pour reprendre les termes utilisés par la Carole Mann, l'initiatrice de la campagne contre Rivarol sur facebook - sont des clients jusqu'ici réguliers qui vont revoir leur choix. 

 

Monoprix boycott Rivarol, boycottons Monoprix ! Et d'ailleurs, si l'on en croit les résultats de l'enquête diligentée par UFC-Que Choisir, on a tout à y gagner, Monoprix y apparaissant en effet à panier moyen égal comme l'enseigne la plus chère de France (40% de plus que la moins chère)...

 

Faites un don à SN.jpg

10:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

27/01/2014

MERCI MANUEL VALLS !

vallsc.jpg

Roland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Alors que les media aux ordres s’émerveillent devant les prouesses indiennes de la répudiée Trierweiler, une femme courageuse, Béatrice Bourges, entame à Paris une grève de la faim…

Alors que ces mêmes media s’extasient devant les quelques milliers de manifestants qui, naïfs ou stipendiés, en Ukraine essayent de faire pression pour que leur pays se suicide en se jetant sous le carcan de Bruxelles, à Paris les forces de répression bastonnent à tour de bras les patriotes à l’issue de la Journée de colère…

Alors que ces mêmes forces de répression s’évertuent à pourchasser quelques farceurs qui, compte tenu de la chape de plomb que le Système a fait tomber sur nos libertés, se fendent parfois d’une téméraire quenelle, partout en France l’insécurité, malgré les statistiques fantaisistes du gouvernement, ne cesse d’augmenter…

Alors que ce même gouvernement ressasse tous les trois mois que la fin de la crise est pour demain, chaque jour le nombre des entreprises qui déposent le bilan ou qui sont reprises par des multinationales apatrides s’accroit, expédiant par milliers les travailleurs vers l’incertitude du chômage…

L’obsession de Manuel Valls est donc de condamner « avec la plus grande fermeté les violences contre les forces de l'ordre commises par des individus, des groupes hétéroclites, de l'extrême et de l'ultradroite, dont le but n'est que de créer du désordre en n'hésitant pas à s'en prendre avec violence aux représentants des forces de l'ordre». On croit rêver… On nous l’a tellement sorti celle-ci qu’on pourrait presque dire que c’est beau comme de l’Antique.

Le seul problème c’est que tous ceux qui étaient hier soir dans le quartier de la Place Vauban savent que Manuel Valls raconte n’importe quoi. Ils ont pu constater que ce ne sont pas manifestants « d’extrême droite » qui ont provoqué les violences que l’on sait. Ce qui a provoqué ces violences, c’est bel et bien le zèle de la police qui s’est empressée de disperser, quelques minutes à peine après que les organisateurs en aient donné la consigne, les milliers de patriotes présents à coups de matraques, de jets de grenades fumigènes et d’interpellations arbitraires.

Mais ne soyons pas mauvais joueurs… Ce que Manuel Valls n’a pas pigé en donnant l’ordre de disperser par la violence cette manif de dimanche et en faisant arrêter plus de 250 personnes, c’est que, depuis hier soir, partout en France, des milliers de jeunes Français prennent conscience de la fragilité du Système moribond dont il est le servile larbin et que ces milliers de jeunes Français sont en train de basculer dans les rangs de la Résistance nationaliste… Voilà pourquoi finalement nous ne remercierons jamais assez Manuel Valls…

 

10:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

24/01/2014

Insécurité, santé, immigration: quelques raisons d'être en colère !

flyerjdc3.pngYves Darchicourt

 

Fort révélateurs les quatre premiers titres de la "lettre d'information" du Figaro du 23 janvier dernier :

1) le nombre des cambriolages continue d'augmenter,

2) les Français réduisent leur budget santé,

3) régularisations et naturalisations en hausse,

4) le nombre d'expulsions de clandestins a baissé en 2013.

 

Et un, l'insécurité augmente constamment nonobstant les rodomontades de Manuel Valls qui ne peut que distraire de maigres troupes des effectifs policiers pour lutter contre le crime organisé, les atteintes aux personnes et aux biens, la délinquance itinérante et la racaillerie ethnique quand on constate que les forces de l'ordre sont massivement utilisées à racketter les automobilistes, à robocopiser les patriotes, à gazer femmes et enfants attachés à la famille naturelle ou à traquer la quenelle.

 

Et deux, en matière de santé publique, le gaulois est confronté à des déremboursements de médicaments en chaîne, à des prises en charge de plus en plus symboliques notamment des prothèses auditives ou dentaires et des verres de lunette; nombre de nos congénères qui ne peuvent pas ou plus se payer de mutuelle en sont réduits à reporter ou annuler des consultations ou des interventions alors que la CMU (essentiellement attribuée aux allogènes même clandestins) coûte 10 milliards€ par an au contribuable et que l'Algérie - dont on continue à soigner des ressortissants à fonds perdus - est redevable de 6 milliards€ à notre Sécurité Sociale.

 

Et trois (et quatre), alors que de façon visible l'immigration exotique déferle sur la France, le gouvernement écolo-socialiste par Manuel Gaz Valls interposé s'enorgueillit d'avoir en 2013 - et par rapport à 2012 - régularisé 30% de clandestins de plus et d'avoir naturalisé 18% d'étrangers supplémentaires. C'est là un durcissement de l'immigration de peuplement en provenance essentiellement du Maghreb et de l'Afrique noire dont le corollaire est l'islamisation de nos Provinces. Une scandaleuse politique dont la finalité est de faire du gaulois une espèce en voie de disparition sur ses propres terres ancestrales vouées à devenir le réceptacle d'une population indifférenciée soumise au nouvel ordre mondial.

 

Quatre titres et trois des nombreuses raisons de vouer l'engeance qui nous gouverne aux gémonies. Rassemblement ! Résistance ! Reconquête !

 

21:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

08/01/2014

Le n°34 (janvier février 2014) de la revue Synthèse nationale est sorti :

Synthe-se nationale_34.couv.jpg

 

Au sommaire :

● Au-delà de la révolte : la Révolution

Editorial de Roland Hélie

● Hollande : la grande déception des bien-pensants... Patrick Parment

● Nos blondes valent bien leurs guenons... Luc Pécharman

● Lettre ouverte aux Bonnets rouges... Serge Ayoub

● L'évolution de la population active en France... Arnaud Raffard de Brienne

● De la Mandelamania à la Mandelahistéria... Yves-Marie Laulan

● Une lecture politique de la bande dessinée... Francis Bergeron

● Les livres au crible... Georges Feltin-Tracol

● Combattre en chantant... Thierry Bouzard

● les articles et chroniques de Pieter Kerstens, Jacques-Yves Rossignol, Lionel Baland, Philippe Randa...

Et les pages du Marquis par Jean-Paul Chayrigues de Olmetta

116 pages, 12 €

ABONNEZ-VOUS

Dans les bonnes librairies ou sur commande

Bulletin d'abonnement cliquez ici

Abonnez-vous en ligne cliquez là

20:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

08/12/2013

Mandelamania : entre délire et désinformation !

 

3641671384.jpgYves Darchicourt


C'est pas de chance pour Pépère ! Il venait tout juste de commencer à jouer au pacificateur de l'Oubangui-Chari et puis patatras Nelson Mandela passe l'arme à gauche! Du coup les médias rabaissent la nouvelle expédition africaine du Normal au rang de fait divers exotique pour ne plus se consacrer qu'à l'apothéose programmée du nonagénaire xhosa. 


On en a au moins pour une décade à entendre pleurer sur le grand homme vu que ses obsèques - nationales et même mondiales comme susurrent dans le poste les énamourés du commentaire - n'auront lieu que le 15 décembre. On n'a pas fini d'en voir, d'en lire et d'en entendre sur le personnage, du grossissement épique à toutes les sauces, d'autant que les thuriféraires ont eu le temps de peaufiner leur texte durant les cinq moins qu'a duré l'agonie du susdit.


Alors pour trancher dans le genre, on se contentera de rappeler que le stalinoïde Mandela patron de l'ANC ce fut d'abord et surtout le terrorisme, les agressions, les incendies, les viols, les tortures, les assassinats de sud-africains blancs et surtout des afrikaners : "un boer une balle" avait pour slogan son égérie Winnie une de ses épouses aux appétits et moeurs de Messaline, une délicate qui disait volontiers " c'est avec des allumettes et des pneus enflammés que nous libèrerons le pays"...allusion au redoutable et malodorant supplice du "collier de feu" dont elle était friande.


Mandela n'était pas comme Gandhi, il n'était pas un homme de dialogue et de paix, c'était foncièrement un violent et à ce point attaché à la brutalité que plutôt que de faire renoncer officiellement l'ANC au terrorisme, il a préféré demeurer en prison...ce qui était aussi moins risqué et plus confortable, son lieu d'incarcération se rapprochant plus de la couveuse que de l'ergastule.


Comme le rappelle Bernard Lugan, cliquez ici, l'Afrique du Sud de Papa Mandela c'est aussi un pays appauvri ramené au niveau de croissance du Soudan, des Comores ou de Madagascar, un taux de chômage de 40% (50% de plus qu'aux heures sombres de l'Apartheid), l'ostentation provocatrice des nouveaux riches noirs profiteurs d'une corruption généralisée;c'est une nation dont des pans entiers de l'économie ont été livrés aux multinationales sur exploitant une main d'oeuvre quasiment asservie, un pays désorganisé par la discrimination positive et en proie à une insécurité galopante.


Enfin Grand'Pa Nelson c'est la prolifération des bidonvilles de noirs de plus en plus surpeuplés et ravagés par le sida qui avoisinent désormais des bidonvilles de blancs victimes de spoliations, chassés de leurs terres, de leurs commerces, de leurs ateliers et réduits à la misère par volonté idéologique: l'égalité dans la misère en quelque sorte...pas de quoi mériter drapeaux en berne et déferlante pleurnicharde.


Pépère doit quand même l'avoir mauvaise de ne pas générer l'évènement. Pour rebondir un tantinet et faire quand même l'africain, il a décidé de se rendre à Quru en grandes pompes et aux frais du contribuables pour vivre intensément la cérémonie finale de l'apothéose. D'ici à ce qu'on nous impose les sirènes, le glas, le crèpe au bras et une minute de silence au garde à vous sous peine d'être alpagué pour anti racisme tiède..!


A découvrir: les photographies prises en 2010 par des reporters du Boston Globe dans un camp pour blancs pauvres à Krugersdorp.  Pour nous européens, le bilan Mandela c'est aussi et surtout cela !  cliquez ici


10:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)