Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2013

ASSEZ DE DELIRES ! Dimanche, il n'y a eu qu'une seule violence : celle des larbins du Système !

2409503886.JPGRoland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Depuis lundi la presse aux ordres ne cesse de nous rabâcher que, dimanche soir, des scènes de violence ont ponctué la grande manifestation populaire contre le gouvernement et contre ses lois antifamiliales. Il est temps de remettre les pendules à l'heure.

Dimanche soir, afin de satisfaire les fantasmes de celui que l'histoire retiendra sous le nom de Manuel Gaz, les miliciens du Système ont dégagé, avec une violence inouïe, les milliers de jeunes patriotes qui avaient la suffisance de se livrer à des actes inqualifiables pour les tenants du pouvoir, à savoir : chanter la Marseillaise et brandir des drapeaux tricolores. Ce sont en effet les flics qui se sont livrés eux-mêmes, comme les films qui commencent à circuler sur la toile l'attestent (cliquez ici), à des provocations sans nom afin de légitimer la violence de la répression. Sans ces provocs, il est clair que la soirée se serait terminée, comme lors de chacune des précédentes manifs, dans le calme et la bonne humeur.

Combien de voitures incendiées ? Combien de vitrines brisées ? Aucune ! Dimanche soir, il n’y avait, à la grande déception des "autorités", ni casseurs, ni racailles parmi les manifestants présents. Il y avait là juste une jeunesse qui est en train de prendre conscience que le Système mondialiste l'exploite et que le combat contre la loi Taubira n’est qu’une étape, une jeunesse qui commence à crier sa révolte. Cette prise de conscience, à juste titre, Hollande, Valls le gazeur, Taubira l'anti-France et leur clique en ont peur. Ils savent jusqu'où cela peut mener. Cela peut en effet mener à une véritable révolution. Une révolution nationale et conservatrice qui remettrait en cause les pseudo valeurs mondialistes et soixante-huitardes auxquelles ils sont tant attachés et qui, à petit feu, tuent notre nation et anéantissent notre identité.

Oui, dimanche la seule provocation, c'était la présence surdimensionnée des forces de police qui ont tout fait pour que la manif dégénère. Il y a des précédants. Rappelez-vous, dimanche 12 mai dernier, lors de la manifestation contre le mondialisme organisée par les forces nationalistes devant la statue de Ste Jeanne d'Arc, les flics, avec la collaboration de leurs auxiliaires les Femen, ont aussi tenté une provoc similaire afin de nous discréditer. Sans l'intervention opportune du Service d'ordre des JNR (cliquez là), Manuel Gaz aurait alors plastronné en dénonçant les "violences d'extrême droite"... Manque de chance pour lui, le 12 mai, l'"extrême droite" a été plus maline et plus réactive que prévu et les flics n'ont pu embarquer... qu'un seul manifestant.

En fait, dimanche soir, afin de ne pas désavouer le pouvoir moribond qu’ils sont sensés défendre, pouvoir qui avait tant claironné auprès de qui voulait l'entendre que cette manif, qui a rassemblé plus d'un million de Français dans une ambiance bon enfant, devait inévitablement déborder à un moment ou à un autre, les flics se sont comportés en véritables larbins d’un Système qui les méprise tout autant que les manifestants. Alors, oui, arrêtons les délires et remettons les pendules à l’heure…

 

 

01:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

21/05/2013

Dimanche prochain, la NDP appelle à participer à la manifestation contre la clique Hollande-Valls-Taubira !

 

sn 26 mai.jpgUn communiqué de la Nouvelle Droite Populaire :

Dimanche prochain, 26 mai, se déroulera à Paris une nouvelle grande mobilisation contre la Loi Taubira. Certains espèrent encore que cette ultime manifestation changera les choses. Que leurs vœux soient exaucés…

Pour notre part, nous pensons que le seul moyen de combattre la Loi Taubira, c’est d’abattre le Système mondialiste dont l’objectif final est l’anéantissement des identités, nationales, ethniques, spirituelles et sexuelles au profit d’un vaste cloaque planétaire uniformisé dans lequel l’être humain ne serait plus qu’un consommateur indifférenciable, docile et juste bon à enrichir les multinationales. La loi Taubira, si ardemment soutenue par l’hyper-classe apatride, n’étant qu’une étape vers la réalisation de ce projet monstrueux.

Voilà pourquoi, au-delà du seul combat contre cette loi, c’est une véritable révolution contre ce Système, dont Hollande, Valls et leur clique ne sont que les petits serviteurs zélés, que nous devons préparer.

Oui, un grand coup de balais est nécessaire.

Parce que nous savons aussi que nous n'avons rien à attendre de la pseudo-opposition parlementaire qui, après avoir joué les fiers-à-bras pour épater les gogos, se raccroche maintenant à un prétendu contrat d'union civile, Dimanche prochain, 26 mai, la Nouvelle Droite Populaire appelle les nationalistes et les patriotes à participer à la manifestation organisée par l’Institut Civitas, à 14 h 30, place du Général Catroux à Paris XVIIe (métro Malesherbes).

Source NDP INFOS Cliquez ici

 

19/05/2013

DIMANCHE 26 MAI : TOUS DANS LA RUE !

 

sn 26 mai.jpg

 

17:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2013

LE S.O. DES JNR A EVITE LE PIRE !

 

peuple en marche.jpg

Un communiqué de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et membre du Bureau de la Nouvelle Droite populaire :

 

Ici et là, on me rapporte certains propos critiques à l’encontre du Service d’ordre des JNR qui assurait, dimanche matin, la sécurité du cortège de l’Union sacrée des patriotes français. 

 

Ceux qui colportent de telles allégations feraient mieux, s’ils sont des nationalistes sincères, ce dont je ne doute pas, de se réjouir de l’efficacité du S.O.. En s’interposant courageusement entre les forces de répression du Système et la foule légitimement excédée par la provocation des Femen, le SO des JNR a évité que la manifestation dégénère et que des dizaines de jeunes patriotes se retrouvent au mieux en garde à vue, ou au pire à l'hôpital....

 

Si cela avait été le cas, ce matin, Hollande, Valls, l'oligarchie mondialiste et la clique journalistique seraient trop heureux de pouvoir assimiler notre belle démonstration de force de dimanche aux scènes de violences qui se sont déroulées hier soir à Paris.

 

Une manifestation nationaliste, c’est un acte politique, ce n’est pas un défouloir collectif. Remercions le SO des JNR pour son action et son sang-froid.

 

13/05/2013

UNION SACREE DES PATRIOTES : PRES D'UN MILLIER DE NATIONALISTES DANS LES RUES DE PARIS POUR CELEBRER JEANNE D'ARC, COMMEMORER SEBASTIEN ET COMBATTRE LE MONDIALISME !

Ce dimanche 12 mai, à 10 h 00, c'est près d'un millier de militants nationaux et nationalistes qui a répondu présent, Place de la Madeleine, à l'appel des mouvements 3e Voie, Nouvelle Droite Populaire, Europe Identité, France nationaliste, Réseau identitaire, MNR, et bien d'autres pour manifester contre le mondialisme.

Cette démonstration de force de la résistance patriotique s’est déroulée sans incident. Le cortège unitaire, ouvert par une grande banderole sur laquelle on pouvait lire « UNION SACREE DES PATRIOTES CONTRE LE MONDIALISME », avait une fière allure en cette belle matinée ensoleillée. Des centaines de drapeaux tricolores ainsi que ceux aux couleurs de nos provinces de France donnaient un air festif à la manifestation. Il est vrai que dans la période sombre que traverse notre pays, un an après le retour aux affaires des socialistes, ce cortège était de nature à redonner l’espoir aux militants et aux Parisiens qui étaient venus nombreux sur les trottoirs de la rue de Rivoli pour l’applaudir.

Au mois de février dernier, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et membre du Bureau de la NDP, avait appelé, à l’issue d’une manifestation devant le Panthéon, à la constitution d’un vaste front nationaliste et populaire unitaire contre le mondialisme. Trois mois plus tard ce front est en train de prendre forme. Le climat d’agitation qui se développe à travers le pays étant de nature à accélérer les choses.

Inquiet de voir se développer un tel mouvement, le pouvoir socialiste, à la solde des mondialistes, se devait de réagir. C’est ainsi qu’il tenta une grossière provocation en envoyant ses chiennes de garde, les Femens, narguer, sous la haute protection des forces de police massivement déployées, les patriotes qui arrivaient Place des Pyramides, là où se trouve la statue de Sainte Jeanne d’Arc, héroïne de la Patrie. Quatre péronnelles, les seins à l’air, ont déployé d’un balcon situé au quatrième étage d’un immeuble donnant sur cette place, une banderole sur laquelle on pouvait lire « Sextermination (?... il faudra nous expliquer) for nazism ». Visiblement, elle ne savent pas parler français, mais elles ont la prétention de donner des leçons aux Français... incroyable.

Nous avons aussitôt compris la manœuvre. Le pouvoir, comptant sur la légitime exaspération des manifestants qui arrivaient en masse, voulait les disperser avant que les responsables des organisations nationalistes prennent la parole. Cela aurait pu marcher mais les provocateurs de la bande à Manuel Gaz n’avaient pas prévu l’efficacité et le sang-froid du service d’ordre des JNR qui réussit à éviter tout affrontement direct avec les CRS en s’interposant afin de protéger les patriotes. Piteusement, au bout d’une heure, les quatre folles dégagèrent de leur balcon (en fait celui d’un appartementappartenant à l’administration - comme c’est curieux !) grace à l’intervention des pompiers et disparurent subitement dans un car de police. Pitoyable rôle que celui de petites domestiques de l’hyperclasse apatride….

L’ordre revenu, le meeting pouvait donc commencer. Et ce fut un grand moment. Se succédèrent à la tribune : Hervé Van Laethem, dirigeant du mouvement Nation, Roland Hélie, notre directeur, Richard Roudier, animateur du Réseau identitaire et président de la Ligue du Midi, et Serge Ayoub, porte-parole de 3e Voie et principal organisateur de cette grande et belle manifestation de la France française.

Très bientôt vous pourrez suivre ces interventions sur ce site.

Le 12 mai 2013 aura été une nouvelle occasion pour les nationalistes de prouver leur force et leur volonté de se rassembler. Au-delà de la contestation actuelle contre la dénaturation du mariage, il est temps de proposer une alternative crédible au système qui, depuis trop longtemps, veut détruire nos identités, nos libertés et les fondements de notre civilisation. Comme l'a proclamé Roland Hélie en concluant son discours : « Combattre la loi Taubira, c’est bien. Abattre l’idéologie mondialiste, c’est mieux ! ».

Et comme chez nous ça se termine toujours par une fête, c'est dans une ambiance de franche camaraderie que plusieurs centaines de jeunes nationalistes (et de moins jeunes) se sont retrouvés dimanche après midi pour assister à un concert donné par nos amis italiens du groupe Drizzatorti, venu spécialement de Rome, et par notre Cher Dr Merlin... et au diable les Femen !